Chicane de famille à la direction de Lacoste

Publié le 27/09/2012 à 11:23, mis à jour le 27/09/2012 à 11:25

Chicane de famille à la direction de Lacoste

Publié le 27/09/2012 à 11:23, mis à jour le 27/09/2012 à 11:25

Par AFP

[Photo : Bloomberg]

L'ancien président du groupe de prêt-à-porter Lacoste SA, Michel Lacoste, affirme que la nomination de sa fille Sophie Lacoste-Dournel à la tête du conseil d'administration où elle lui a succédé, est "irrégulière", dans des déclarations au Monde daté de vendredi.

Cette nomination est "irrégulière" car elle a été faite "par un conseil d'admnistration irrégulier", a déclaré au Monde M. Lacoste qui "va contester juridiquement la nomination", selon le journal.

M. Lacoste affirme ainsi que son mandat d'administrateur n'a pas été renouvelé et qu'il a été remplacé par Loïc Armand, président de l'Oréal France, pour faire pencher la balance, explique le journal.

L'ex-président déclare que le groupe suisse Mauss, qui détient 35% de Lacoste, "a convaincu la moitié de (sa) famille de faire alliance avec lui pour prendre le contrôle". Il se dit "attristé par la faiblesse et l'incompétence des actionnaires familiaux qui ont été séduits par des mirages".

Michel Lacoste conteste aussi la capacité de sa fille à présider le groupe en affirmant au journal qu'"elle n'a jamais passé une seule journée de sa vie dans une entreprise et n'a pas les compétences pour diriger un groupe qui se porte bien".

Sophie Lacoste-Dournel, 36 ans, a été élue lundi à la présidence de Lacoste SA par le conseil d'admnistration qui avait été renouvelé par les actionnaires réunis le même jour en assemblée générale. Elle est administrateur de Lacoste depuis 2005.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...