Cartel de fixation du prix de l'essence: Irving Oil est accusée

Publié le 28/09/2012 à 16:33, mis à jour le 28/09/2012 à 16:34

Cartel de fixation du prix de l'essence: Irving Oil est accusée

Publié le 28/09/2012 à 16:33, mis à jour le 28/09/2012 à 16:34

Par La Presse Canadienne

Des accusations criminelles ont été déposées vendredi contre Irving Oil et son gestionnaire au Québec, Serge Parent, dans l'affaire du cartel de fixation du prix de l'essence à Victoriaville, Thetford Mines et Sherbrooke.


M. Parent fait face à trois chefs d'accusation de complot, tout comme l'entreprise pétrolière.


Les accusations découlent d'une enquête du Bureau de la Concurrence du Canada qui avait été rendue publique en 2008.


Le Bureau avait constaté que dans certains marchés régionaux du Québec, des détaillants d'essence, ou leurs représentants, avaient communiqué entre eux pour convenir du prix qu'ils factureraient aux consommateurs. L'écoute électronique et des perquisitions ont permis de rassembler la preuve nécessaire à l'enquête.


Jusqu'à maintenant, 39 personnes et 15 entreprises ont été accusées au criminel de fixation des prix de l'essence dans cette affaire.


Les amendes jusqu'ici imposées dépasse les trois millions de dollars.


Parmi les 27 personnes ayant plaidé coupable, six se sont vu imposer des peines d'emprisonnement, lesquelles totalisent 54 mois.


Un recours collectif a aussi été intenté dans ce dossier pour réclamer au nom des automobilistes floués quelque 10 millions $ aux entreprises impliquées dans le cartel.


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Avoir confiance en... l'autre

Édition du 08 Avril 2017 | Danièle Henkel

CHRONIQUE. Il y a tout juste un an, j'ai eu l'honneur de recevoir le prix de la Personnalité du secteur des affaires...

À surveiller: Tyson, Stornoway et Telus

07/02/2017 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Tyson, Stornoway et Telus? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

24/04/2019 | Catherine Charron

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour le 24/04/2019 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.