Canadian Tire: Stephen Wetmore revient à la barre

Publié le 13/07/2016 à 10:01

Canadian Tire: Stephen Wetmore revient à la barre

Publié le 13/07/2016 à 10:01

Par La Presse Canadienne

Crédit: Canadian Tire

Le conseil d'administration de Canadian Tire(Tor., CTC.A) annonce mercredi la nomination de Stephen Wetmore au poste de président et chef de la direction; il entre en fonction immédiatement.

M. Wetmore demeurera administrateur de la compagnie mais cessera d'exercer ses fonctions de vice-président du conseil. De janvier 2009 à décembre 2014, M. Wetmore a été chef de la direction de Canadian Tire.

Il succède à Michael Medline qui est devenu président en 2013 et chef de la direction en 2014; M.Medline a oeuvré pour la compagnie pendant 15 ans.

Maureen Sabia, présidente du conseil d'administration de Canadian Tire, déclare que le conseil a décidé à l'unanimité de changer le leadership en cette période de changements sans précédent dans le secteur de la vente au détail.

Mme Sabia ajoute que les administrateurs croient que M. Wetmore possède les qualités particulières requises pour mener la société et lui permettre de bien s'adapter à la complexité croissante du nouveau monde du commerce de détail.

La nomination de Stephen Wetmore à titre de président et chef de la direction n'est ni provisoire ni à court terme, a-t-elle précisé.

La Société Canadian Tire Limitée possède 1700 magasins de détail de différentes bannières et postes d'essence.

L'action de Canadian Tire cède 2,49$ ou 1,7% à 141,80$ vers 11h.

À la une

Loi 101: aidons les PME à mieux intégrer les immigrants

10/04/2021 | François Normand

ANALYSE. «Le renforcement de la loi 101 ne doit pas alourdir le processus administratif des PME de 25 à 49 employés.»

Faites le choix d'améliorer la qualité de votre portefeuille

09/04/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Pourquoi ne pas choisir nos investissements boursiers selon des critères de sélection?

Créer de la valeur grâce à la responsabilité sociale et environnementale

Mis à jour le 08/04/2021 | lesaffaires.com

LIVRE BLANC. Les pratiques responsables sont loin d’être uniquement l’apanage des grandes entreprises.