Canada Goose ouvre une usine à Montréal, sa deuxième au Québec

Publié le 14/02/2019 à 09:06

Canada Goose ouvre une usine à Montréal, sa deuxième au Québec

Publié le 14/02/2019 à 09:06

Par La Presse Canadienne
Des manteaux Canada Goose

650 postes y seront créés.

Canada Goose (GOOS) a annoncé jeudi l’ouverture d’une deuxième usine au Québec, ce qui devrait créer 650 nouveaux postes d’ici la fin de 2020.


Située dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville à Montréal, au Québec, l’usine de 10 680 mètres carrés sera opérationnelle et emploiera plus de 100 personnes d’ici la fin du mois de mars 2019.


La première usine québécoise de Canada Goose avait été ouverte à Boisbriand en 2017.


La nouvelle usine produira différents articles de la collection Canada Goose, qui est vendue dans plus de 40 pays du monde entier.


Canada Goose collaborera aussi avec Montréal international pour intégrer son programme de formation national à la nouvelle usine.


Ce programme offrira des cours de couture aux employés potentiels. Une fois ces cours terminés, les apprentis obtiendront une occasion d’emploi à temps plein chez Canada Goose.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

La photo marquante: Canada Goose ouvre une usine à Montréal

Édition du 23 Février 2019 | Marie-Pier Frappier

Canada Goose ouvrira sa deuxième usine au Québec, qui sera sa huitième installation de fabrication ...

À surveiller: Bombardier, Canada Goose et Canadian Tire

15/02/2019 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Bombardier, Canada Goose et Canadian Tire?

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.