Cafés-bistros : Van Houtte veut regagner le terrain perdu

Publié le 06/11/2010 à 00:00, mis à jour le 04/11/2010 à 16:05

Cafés-bistros : Van Houtte veut regagner le terrain perdu

Publié le 06/11/2010 à 00:00, mis à jour le 04/11/2010 à 16:05

Quand le distributeur de café Van Houtte a ouvert son premier bistro en 1976, la formule était innovatrice. Un petit coin d'Europe au bout de la rue ! Mais depuis les années 1990, Van Houtte s'est fait brasser par les Starbucks, Presse Café, Café Dépôt et autres chaînes.

Les choses pourraient changer : dans le but de redevenir le leader, Van Houtte multiplie les ouvertures et cible de nouveaux créneaux. Elle a inauguré la semaine dernière trois établissements au Québec, dont un dans une librairie Raffin, Place Fleur de Lys, à Québec.

" Les librairies sont un nouveau marché pour nous, explique Alain Racicot, directeur marketing et mise en marché de la division des Cafés-bistros de Van Houtte. Ce n'est pas un marché naturel, mais nous croyons que le mélange café-livres-journaux est porteur. "

Il y a cinq librairies Raffin au Québec et M. Racicot n'écarte pas la possibilité d'ouvrir un bistro dans chacune d'elles si l'expérience est concluante.

Frank Pons, professeur agrégé au Département de marketing de l'Université Laval, croit que l'ouverture d'un café-bistro dans une librairie n'est qu'une façon de ne pas être à la traîne de ses rivales. " Ce n'est pas comme ça que Van Houtte se démarquera. "

Pour Yan Cimon, professeur adjoint de stratégie à l'Université Laval, la seule façon de se démarquer serait par un aménagement original. " Un bistro dans un café, ce n'est plus original. " Quoi qu'il en soit, Van Houtte prévoit doubler le nombre de ses cafés-bistros de 57 à plus de 100 au Québec d'ici cinq ans, et compte ouvrir une quinzaine d'établissements en Ontario.

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.