Best Buy ferme quinze magasins, licencie 900 employés

Publié le 31/01/2013 à 10:04, mis à jour le 31/01/2013 à 15:44

Best Buy ferme quinze magasins, licencie 900 employés

Publié le 31/01/2013 à 10:04, mis à jour le 31/01/2013 à 15:44

Le secteur des produits électroniques connaît des moments difficiles. En plus de subir une déflation rapide, il souffre du nombre limité d’innovations qui amène les consommateurs à remplacer leurs appareils existants, comme les téléviseurs. À cela s’ajoute le ralentissement immobilier, et la concurrence du commerce électronique, dont celle d'Amazon, qui transforme l'industrie canadienne, comme partout dans le monde.

«Le contexte dans le secteur du commerce de détail continue de changer et notre succès dépend de notre capacité à évoluer», a confié Mike Pratt, président de Best Buy Canada au Financial Post. Selon les plus récentes données publiées le 22 janvier par Statistique Canada, les ventes des magasins d’appareils électroniques ont fléchi de 3,6 % entre novembre 2011 et novembre 2012.

M. Pratt a expliqué qu'en prenant des mesures proactives afin de transformer les activités de l'entreprise maintenant, Best Buy sera dans une meilleure posture pour continuer d'innover, d'améliorer l'expérience en magasin pour les clients et de continuer à croître pour la prochaine décennie.

L'été dernier, Best Buy Canada avait entrepris une stratégie de diversification. Le géant de l'électronique espérait maintenir sa croissance en offrant une multitude produits, allant de la teinture pour cheveux, des chandelles, des machines à coudre, des vêtements pour chiens, vitamines, etc.

Plus de 200 magasins au pays

Au Canada, Best Buy exploiterait 79 magasins du même nom et 149 sous l’enseigne Future Shop, acquise en 2001. L’entreprise compte environ 25 000 salariés au pays. Les employés mis à pied recevront une indemnité de départ, selon le Financial Post.

Au terme de son troisième trimestre, Best Buy a rapporté un recul des ventes comparables, tant aux États-Unis (-4%), qu'à l'international (-5,2%) et une baisse de son bénéfice de 68% au cours des trois premiers trimestre.

À la Bourse de New York, ce matin, l'action de Best Buy grimpait de 0,10$US, ou de 0,63%. À 11h38, son action se négociait à 16,00$US.

SUIVRE L'AUTEUR SUR TWITTER: Martin Jolicoeur

À la une

Les chefs de parti donnent un dernier coup à la veille du scrutin

Mis à jour à 18:20 | La Presse Canadienne

Plusieurs chefs se sont rendus dans des circonscriptions où se déroulent des luttes serrées à la veille du scrutin.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la relève manufacturière

Édition du 21 Septembre 2022 | Catherine Charron

La question de François-Xavier Tétreault, cofondateur des équipements Ostrya.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la transition énergétique

Édition du 21 Septembre 2022 | François Normand

La question de Patrick Decostre, président et chef de la direction de Boralex.