Best Buy ferme quinze magasins, licencie 900 employés

Publié le 31/01/2013 à 10:04, mis à jour le 31/01/2013 à 15:44

Best Buy ferme quinze magasins, licencie 900 employés

Publié le 31/01/2013 à 10:04, mis à jour le 31/01/2013 à 15:44

Photo: Bloomberg

Best Buy annonce la fermeture de quinze magasins au pays dont quatre au Québec, entraînant la mise à pied de 900 employés.

Du nombre, Best Buy met la clef sous la porte de ses magasins Future Shop de Montréal (ancien Forum) et de Laval (à Ste-Dorothé), et de ses magasins Best Buy de Lachenaie et de Sherbrooke. Ce dernier aurait fermé durant la nuit.

Il s'agirait d'une fermeture surprise, réalisée sans aucun préavis aux employés ou à la clientèle. Au moment d'écrire ces lignes, la direction Best Buy Canada n'avait pas encore retourné nos appels.

À Sherbrooke, des agents de sécurité bloqueraient l'accès au commerce ce matin. Les portes et les fenêtres du magasin ont été recouvertes de papiers bruns, cachant l'intérieur de bâtiment et des affiches indiquent que le magasin a été fermé. Une soixantaine d'emplois y seraient perdus. 

Contexte changeant, fermetures annoncées

En avril dernier, l'entreprise avait annoncé la fermeture de 50 magasins, l'abolition de 400 emplois et des réductions de coûts atteignant 800M$ US aux États-Unis.

À suivre dans cette section

À la une

«Dois-je quitter mon employeur?»

Il y a 25 minutes | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «Un de nos concurrents vient de me faire une offre d'emploi que ne se refuse pas, que dois-je faire?»

Jour 31: plusieurs chefs en «blitz» médiatique mardi

Mis à jour il y a 1 minutes | La Presse Canadienne

La cheffe libérale Dominique Anglade prendra notamment part à pas moins de six entrevues avec différents médias.

Jour 30: «Fiona» attire des chefs de parti aux Îles-de-la-Madeleine

Mis à jour le 26/09/2022 | La Presse Canadienne

Deux des chefs en campagne électorale se sont rendus aux Îles-de-la-Madeleine lundi.