Vitrine du détail: Barbara Stegemann, de l'Afghanistan aux Galeries Lafayette


Édition du 11 Janvier 2014

Barbara Stegemann n'avait jamais envisagé de se lancer dans le commerce du parfum avant que son meilleur ami, Trevor Greene, un soldat de l'armée canadienne, ne rentre d'une mission de paix en Afghanistan grièvement blessé, en 2006. À son chevet, Barbara lui a promis ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.