Baisse de 10% du bénéfice pour Rona

Publié le 11/11/2008 à 00:00

Baisse de 10% du bénéfice pour Rona

Publié le 11/11/2008 à 00:00

Par lesaffaires.com
L’entreprise précise que sans des éléments inhabituels de 6,4 millions de dollars après impôts le bénéfice net par action est demeuré stable à 0,51 dollar.

Le bénéfice net pour les neuf premiers mois de 2008 est nettement en baisse par rapport 2007. Il passe de 154,6 millions à 134,5 millions de dollars.

Les ventes consolidées sont tout de même en hausse de 2,3%, passant de 1,35 milliard en 2007 à 1,38 milliard en 2008, alors que les ventes comparables sont en baisse de 2,3%.

La baisse des ventes comparables reflète «une diminution de la consommation reliée à la baisse du niveau de confiance des consommateurs», précise Rona.

«Notre programme PEP (productivité, efficacité, profitabilité) nous a permis de complètement éliminer l'effet négatif sur nos résultats causé par la baisse du niveau de confiance des consommateurs canadiens ainsi que par la réduction des activités de construction et de rénovation, a expliqué Robert Dutton, président et chef de la direction de Rona.

Les éléments inhabituels évoqués sont liés à des coûts de fermeture de magasins et à l’annulation d’engagements futurs au cours du troisième trimestre 2008.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Le projet Énergie Saguenay a-t-il un avenir à long terme?

ANALYSE — Le marché de l'énergie mute en Europe et en Asie, ce qui pourrait limiter la demande pour du GNL du Québec.

COVID-19: un général va coordonner la distribution des vaccins au Canada

27/11/2020 | AFP

Un général ayant dirigé les forces de l'OTAN en Irak coordonnera la distribution des vaccins contre la COVID au Canada.

Le prix des propriétés bondit dans la RMR de Montréal

27/11/2020 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les banlieues ont la cote en 2020 et l'intérêt pour les copropriétés sur l'île de Montréal diminue.