Amazon étoffe son offre de vidéo en streaming avec les studios Fox

Publié le 26/09/2011 à 16:13

Amazon étoffe son offre de vidéo en streaming avec les studios Fox

Publié le 26/09/2011 à 16:13

Par AFP

Le groupe internet Amazon a annoncé lundi un nouvel accord avec les studios Fox (groupe News Corp.) qui lui permettra d'étoffer son offre de vidéo en streaming, lancée en février.

Les abonnés au service Prime d'Amazon, qui bénéficient à la fois de délais de livraison gratuite améliorés pour leurs achats en ligne et d'une offre de vidéos sur internet en streaming (en flux, sans téléchargement), auront accès à un catalogue total de 11.000 films et émissions de télévision grâce à l'ajout des programmes Fox couverts par cet accord.

Fox, qui doit compléter l'offre d'Amazon "plus tard cet automne", fournira aussi bien des classiques du cinéma comme "Le jour le plus long", "Eve" et "Butch Cassidy et le Kid", que des titres plus récents et des séries télévisées comme "Madame Doubtfire", "24 heures chrono", "X-files: aux frontières du réel" ou "NYPD Blues".

"Depuis le lancement des vidéos à la demande Prime en février, nous avons plus que doublé le catalogue à 11.000 titres, et continuerons à ajouter encore plus de films et de séries appréciés de nos clients", a souligné dans un communiqué le responsable des vidéos chez Amazon, Steve Oliver.

Amazon avait conclu par le passé des accords avec CBS, NBCUniversal (groupes Comcast/GE), Sony, Warner Bros. (Time Warner), entre autres.

Cet accord est annoncé alors qu'Amazon pourrait présenter mercredi une nouvelle tablette multimédia qui devrait concurrencer l'iPad d'Apple.

À la une

Bourse: Wall Street termine en berne, minée par la confiance des ménages

Mis à jour le 28/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse malgré la hausse du cours du pétrole brut.

À surveiller: MTY, Mdf commerce, et Goeasy

Que faire avec les titres de Groupe d’alimentation MTY, mdf commerce et goeasy?

Le BSFI modifie les règles sur les prêts immobiliers pour réduire le risque

Les consommateurs ne verront pas d’augmentation de leurs exigences de paiement mensuel à la suite de ce changement.