Une pénurie de puces électroniques affecte l'industrie automobile américaine

Publié le 11/01/2021 à 11:15

Une pénurie de puces électroniques affecte l'industrie automobile américaine

Publié le 11/01/2021 à 11:15

Par AFP
Une chaîne de montage pour construire des voitures dans une usine Ford

L'usine Ford de Louiseville devra fermer ses portes pendant une semaine à cause de la pénurie de puces électroniques. (Photo: 123RF)

Les constructeurs automobiles Ford et Toyota vont ralentir, voire fermer, des sites aux États-Unis en raison d'une pénurie de puces électroniques, largement utilisées dans la construction des véhicules, mais aussi très prisées par nombre de secteurs depuis la pandémie.

Pour cette raison, l'usine Ford de Louisville, dans le Kentucky, où sont produits des Ford Escape et des Lincoln Corsair et travaillent environ 4100 salariés, va fermer pendant une semaine, a indiqué une porte-parole. 

Le groupe a avancé une période pendant laquelle le site devait tourner au ralenti prévue plus tard dans l'année. 

«La pénurie mondiale de semi-conducteurs présente des défis et des perturbations de la production pour l'ensemble de l'industrie automobile dans le monde, y compris chez Ford», a souligné Kelli Felker.

La demande pour les appareils électroniques de toutes sortes a en effet explosé depuis le début de la pandémie, entre l'essor du télétravail et des loisirs à la maison. Les fabricants de semi-conducteurs peinent à répondre à la demande mondiale.

Cela «pourrait avoir un effet significatif sur les emplois et l'économie étant donné l'importance de la fabrication automobile», a indiqué la porte-parole de Ford.

Le constructeur assure travailler avec ses fournisseurs pour régler le problème, sans toutefois les nommer.

Ford s'emploie également à donner la priorité à certaines lignes de production, «pour utiliser au mieux notre stocks de semi-conducteurs», a ajouté Mme Felker. 

 

Production réduite

Toyota a pour sa part indiqué que la production de pick-up Tundra dans son usine de San Antonio au Texas était aussi affectée par la pénurie de semi-conducteurs.

«Nous sommes encore en train d'évaluer l'impact à long terme mais pour le mois de janvier, nous anticipons une réduction de la production de Tundra de jusqu'à 40%», a indiqué un porte-parole. 

Selon le Wall Street Journal, Fiat Chrysler va aussi ralentir la cadence dans une usine de production de Jeep au Mexique et sur un site au Canada à cause de cette même pénurie de puces.

Sur le même sujet

Voiture électrique: un rare pari valeur

Édition du 10 Mars 2021 | Stéphane Rolland

Les vétérans de l’automobile veulent leur revanche. Devancées par Tesla (TSLA, 653,20 $US), General Motors ...

Bev Goodman, nouvelle PDG de Ford Motors Canada

Elle était plus récemment directrice des communications marketing.

À la une

L'AIE recommande de cesser d'investir dans les énergies fossiles

L'agence internationale de l'énergie a longtemps été considérée comme proche de l’industrie des combustibles fossiles.

Encore des pépins informatiques pour Colonial Pipeline

14:30 | AFP

« Ces problèmes n’étaient pas liés à un rançongiciel ou à une réinfection du système informatique », a-t-elle affirmé.

Apprivoisez la technologie pour servir vos clients

10:27 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Voici comment accueillir de nouvelles idées pour mieux vous adapter à la transformation numérique: