Les ventes d'auto ont diminué en août par rapport à l'an dernier

Publié le 02/09/2020 à 08:56

Les ventes d'auto ont diminué en août par rapport à l'an dernier

Publié le 02/09/2020 à 08:56

Par La Presse Canadienne
La devanture d'automobile

(Photo: 123RF)

De nouvelles données indiquent que les ventes de véhicules automobiles au Canada ont diminué de 8,9 % en août par rapport à l’an dernier.

La firme de consultants DesRosiers Automotive affirme que 165 837 véhicules ont été vendus au Canada le mois dernier, comparativement à 182 040 en août 2019 — mais à peu près autant qu’en juillet de cette année.

Andrew King, directeur chez DesRosiers Automotive Consultants, indique que les chiffres du mois dernier montrent les signes d’une certaine stabilité des ventes, alors que les concessionnaires automobiles vivaient jusque-là une reprise bien inégale au beau milieu de la pandémie de COVID-19.

Les consultants signalent que les ventes ont plongé au printemps, mais ont rapidement rebondi cet été. Par contre, selon M. King, la fin progressive des programmes d’aide du gouvernement fédéral se traduira par des perspectives incertaines pour le secteur. Il estime que c’est l’instabilité de l’environnement sanitaire qui dictera les performances du marché et de l’économie dans les prochains mois.

« Nous nous attendons à de nouveaux revirements dans les mois à venir », a dit M. King.

 


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street minée par la hausse de cas de COVID-19

Mis à jour à 17:18 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a entamé la semaine en repli lundi, après trois baisses hebdomadaires consécutives.

Titres en action: Unilever, Microsoft, Lufthansa, HSBC

Mis à jour à 11:25 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

08:14 | LesAffaires.com et AFP

« Les investisseurs restent indécis quant à la marche à suivre ».