Chrysler procède au rappel de 300 000 véhicules

Publié le 20/04/2016 à 16:42

Chrysler procède au rappel de 300 000 véhicules

Publié le 20/04/2016 à 16:42

Par AFP

Un Dodge Journey. (Photo: 123rf.com)

Le ministère canadien des Transports a ordonné mercredi au constructeur Fiat Chrysler d'informer près de 300 000 propriétaires de véhicules vendus au Canada de problèmes de direction assistée pouvant entraîner une perte de contrôle. 


Ce défaut de sécurité identifié par le ministère concerne 187 436 Dodge Journey vendus entre 2009 et 2016 et 108 226 voitures Chrysler 200 (2011-2013), Chrysler Sebring (2007-2010) et Dodge Avenger (2007-2013), a indiqué Transports Canada dans un communiqué.


Le ministère a décidé d'agir après avoir reçu 107 plaintes de clients à propos de défaillances «du tuyau retour de la servodirection». Après enquête, le ministère a établi que «la perte de l'assistance de la direction, de pair avec la possibilité d'un incendie du véhicule, représentait un grave problème de sécurité», ce que nie Fiat Chrysler.


«À ce jour, Transports Canada n'a jamais entendu parler de blessures majeures ou de décès imputables à une défaillance des pièces en question», a toutefois précisé le ministère.


Les autorités se donnent jusqu'au 29 avril pour recueillir d'autres commentaires de propriétaires et décider si elles ordonnent à Fiat Chrysler de lancer un rappel volontaire. 


«Je me réserve le droit d'exiger un rappel si des mesures correctives ne sont pas prises de manière satisfaisante», a prévenu le ministre des Transports, Marc Garneau.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À la une

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.