Vincent Lacroix voit sa peine réduite

Publié le 21/08/2009 à 00:00

Vincent Lacroix voit sa peine réduite

Publié le 21/08/2009 à 00:00

Condamné à douze ans moins un jour, la peine de l’ex-pdg de Norbourg avait été réduite à huit ans moins un jour, l’an dernier. C’est ce jugement qui a été révisé, ce qui pourrait permettre à Vincent Lacroix, qui est actuellement en maison de transition, de retrouver sa liberté plus tôt que prévu.

Dans un document de 25 pages, les juges Benoit Morin, François Doyon et Lise Côté reconnaissent que la peine imposée par le juge du procès peut, à première vue, ne pas sembler déraisonnable si l'on tient compte de l'ampleur des conséquences reliées aux infractions commises pour l'ensemble des investisseurs. Toutefois, rappellent-ils, les trois juges n'avaient pas à trancher cette question.

Par voie de communiqué, l'AMF s'est dit vivement déçue de la décision. Il utilisera le délai qui lui est imparti pour étudier le jugement rendu par la Cour d'appel avant de porter ce dossier ou non devant la Cour suprême.

Le 11 décembre 2007, le juge Claude Leblond avait déclaré Lacroix coupable des 51 chefs d'accusation déposés par l'AMF le 9 mars 2006.




À la une

Le prix médian pour un condo à Montréal atteint 436$/pi2 en 2020

BLOGUE INVITÉ. Le prix médian au pi2 des copropriétés sur l'île de Montréal a grimpé de 14% en 2020.

Le rendement de la CDPQ en 2020 est sous son indice de référence

Mis à jour il y a 52 minutes | La Presse Canadienne

Il s’agit de la moins bonne performance du bas de laine des Québécois depuis 2018.

CDPQ: une gestion de l'innovation à trois niveaux

SPÉCIAL INNOVATION. Gérer l’innovation au sein d’une organisation aussi vaste que la CDPQ n'est pas une mince tâche.