Une pénurie de travailleurs menace la grappe aéronautique québécoise

Publié le 10/11/2017 à 11:02

Tandis que l’avenir de Bombardier dans le secteur de l’aéronautique continue de susciter moult incertitudes, l’industrie craint qu’une éventuelle pénurie de travailleurs vienne provoquer -si ce n’est accélérer- son déclin. Inquiète ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Frustration et inquiétude chez les employés de Bombardier

08/11/2018 | Martin Jolicoeur

«Ces annonces nous laissent dans le noir quant à la suite des choses», déplore le directeur général d'Unifor au Québec.

L'aéroport «intelligent» pourra absorber plus de passagers

18/07/2018 | AFP

«D'ici 10 ans, au moins 200 aéroports dans le monde auront une incapacité structurelle à suivre la demande»

À la une

Y a-t-il un avenir pour la production d'aluminium au Québec?

19/10/2019 | François Normand

ANALYSE. L’industrie vit une crise qui nécessite une révolution économique, mais surtout technologique.

La région de l'aluminium, mais pas seulement

Édition du 14 Septembre 2019 | Pierre Théroux

FOCUS SAGUENAY–­LAC-SAINT-JEAN. Impossible de la manquer. En arrivant à la ville de Saguenay, ...

La Bourse est figée en attendant un signal

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.