Ottawa met au rebut 2 000 tonnes d'ordinateurs par an

Publié le 21/10/2008 à 00:00

Ottawa met au rebut 2 000 tonnes d'ordinateurs par an

Publié le 21/10/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Il faudra attendre encore un an et demi pour qu'Ottawa lance un programme de recyclage visant à disposer ses rebuts toxiques de manière sécuritaire.

La plupart des appareils électroniques gouvernementaux sont actuellement envoyés à un programme fédéral qui les remet à neuf et les distribue dans des écoles et des bibliothèques. On ignore de quelle façon ce programme traite le volume élevé d'appareils fédéraux usagés donnés chaque année.

D'après un rapport obtenu en vertu de la Loi sur l'accès à l'information, le gouvernement ne possède pas de méthode sûre, d'un point de vue environnemental, pour se défaire du matériel dont il n'a plus besoin.

Les appareils électroniques contiennent des éléments toxiques comme le plomb, le cadmium et le mercure, susceptibles de porter atteinte à l'environnement et à la santé s'ils ne sont pas manipulés adéquatement.

À la une

«On réinvestit dans la croissance pour capter les occasions qui se multiplient», Patrick Decostre, PDG de Boralex

Patrick Decostre, PDG de Boralex, a répondu à nos questions sur ses nouvelles orientations stratégiques et financières.

Boralex veut doubler sa puissance d'ici 2025, et encore d'ici 2030

Cette croissance se fera d’abord par la multiplication de son empreinte dans le solaire et aux États-Unis.

Boralex se lance dans le partage de terrains pour le solaire

14/06/2021 | François Normand

Comme les terrains sont rares, le producteur d'énergie verte se lance dans l’agrivoltaïsme avec la française Sun’Agri.