OCDE: Ottawa défend ses pratiques

Publié le 25/01/2010 à 16:21

OCDE: Ottawa défend ses pratiques

Publié le 25/01/2010 à 16:21

Ottawa défend la légitimité de ses programmes de financement à l'exportation. Accordés par Exportation et développement Canada, ces programmes sont en tout point conformes aux règles internationales en vigueur, soutient-il.

Les modalités et conditions pour les crédits à l’exportations d’aéronefs civil, consentis par une entité publique, sont contenus dans l’Accord sectoriel sur les crédits à l’exportation d’aéronefs civils de l’OCDE.

PLUS: OCDE: turbulences en vue pour Bombardier

Cet accord prévoit des règles différentes, selon que les avions soient des aéronefs régionaux ou qu'ils soient de plus grandes tailles. Règle que le gouvernement canadien soutient respecter à la lettre.

Ottawa appuie quand même la démarche

Cela dit, Suzanne Prebinski, porte-parole du ministère fédéral des Finances ajoute d'un même souffle que le Canada appuie pleinement l’examen de cet accord sectoriel, tel que souhaité par les membres de l’OCDE.

«L’Accord comprend actuellement un ensemble différent de modalités et conditions pour les grands aéronefs et les aéronefs régionaux», soutient-elle, admettant que «les tentatives visant à classifier la série C ont démontré les limites de cette approche».

Pour le moment, le gouvernement refuse de préciser la position qu’il entend prendre durant ces discussions.

Un consensus semble se dessiner en faveur d'une révision de la classification des avions de manière à ce qu'elle ne tienne plus compte de la taille des avions.

D'autres, dont le Canada, favoriseraient plutôt une révision de ces classifications de manière à ce que les règles de financement soient uniformes, quelle que soit la taille des avions.

À la une

Bourse: Wall Street finit en hausse malgré la torpeur ambiante

Mis à jour à 16:53 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le secteur énergétique mène la Bourse de Toronto vers le haut.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

16:43 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

17:00 | Les Affaires

Pour y figurer en bonne place et ainsi profiter d’une belle visibilité, remplissez notre formulaire.