OCDE : pas de signe de reprise au Canada

Publié le 11/05/2009 à 00:00

OCDE : pas de signe de reprise au Canada

Publié le 11/05/2009 à 00:00

Pas de sortie de crise imminente pour le Canada, selon l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). L’indicateur composite avancé pour le Canada a diminué de 0,4 point en mars et est 10,2 points en dessous du niveau enregistré un an plus tôt, ce qui traduit que le Canada est toujours aux prises avec un fort ralentissement de l’économie.

Ces prévisions de fort ralentissement s’appliquent aussi aux Etats-Unis où l’OCDE ne s’empresse pas à signaler une reprise malgré des signes positifs sur le front de la consommation et de l’immobilier.

Certaines zones affichent toutefois des signes plus positifs. Une stabilisation, «ou tout au moins des signes d’une pause dans le ralentissement économique», semble poindre en France, en Italie, au Royaume-Uni et en Chine.

Les meilleurs signes de reprise sont à trouver en Chine. L’indicateur composite avancé pour la Chine a augmenté de 0,9 point en mars 2009 mais est 9,5 points en-dessous de son niveau observé il y a un an. L’OCDE y perçoit clairement une pause dans le ralentissement, alors que c’est le rythme de détérioration qui recule ailleurs dans une tendance qui reste néanmoins négative.

Pour plus de détails : Indicateurs composites avancés de l'OCDE


À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

04/06/2020 | François Normand

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.