Les nouveaux maîtres du ciel: Un impact sur Bombardier?


Édition du 16 Août 2014

«Non. Je ne crois pas que les produits de luxe offerts en première classe par ces transporteurs du Golfe nuiront aux ventes des avions d'affaires. Les gens d'affaires possèdent de tels appareils en raison de la souplesse que ces avions leur procurent, de leur capacité de partir ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La Banque mondiale demande des explications à Bombardier

L’organisme lui a transmis une lettre de demande de justification relative à un contrat de matériel ferroviaire.

Bombardier: stupeur et inquiétude à Belfast

02/05/2019 | Martin Jolicoeur

L'annonce de Bombardier ajoute à l'inquiétude économique entourant le Brexit en Irlande du Nord.

À la une

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.