Les lignes aériennes continuent d'annuler des centaines de vols

Publié le 18/09/2020 à 16:14

Les lignes aériennes continuent d'annuler des centaines de vols

Publié le 18/09/2020 à 16:14

Par La Presse Canadienne
Un avion de WestJet.

(Photo: 123RF)

Les lignes aériennes canadiennes annulent des centaines de vols alors que leurs espoirs de voir une reprise de la demande tombent à plat, ce qui complique les plans des quelques passagers restants.

Selon les chiffres de la société de données de vol Cirium, Air Canada et WestJet ont annulé au moins 439 vols jusqu’à présent ce mois−ci. 

John Gradek, qui dirige le programme Global Aviation Leadership de l’Université McGill, note que ces nombreuses annulations surviennent alors que les compagnies aériennes ont misé sur le retour des voyages d’affaires et l’augmentation continue des voyages d’agrément après des mois de perte de profits. 

Or, les transporteurs sont plutôt contraints d’annuler des vols à moitié réservés et de regrouper les passagers sur les vols restants pour réduire leurs coûts. 

Rachel Farrell, âgée de 26 ans, avait réservé un vol avec Transat au départ de Halifax pour la mi−février, en prévision de son mariage en République dominicaine. Elle a cependant été informée cette semaine que la compagnie aérienne avait annulé ce vol et ne ferait pas le voyage avant six jours plus tard. 

Le groupe qui devait accompagner Mme Farrell, composé de plus d’une vingtaine de personnes, a déboursé 37 000$ pour le forfait. Mais la future mariée a indiqué que Transat offrait des crédits, et non des remboursements, parce que le voyagiste a du mal à rebondir après avoir vu ses revenus diminuer de 99% d’une année à l’autre au plus récent trimestre.

À suivre dans cette section

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.