Les Américains ont mis toute la gomme pour convaincre Laurentian
 Aerospace

Publié le 30/09/2006 à 10:24, mis à jour le 10/12/2010 à 12:12

Les Américains ont mis toute la gomme pour convaincre Laurentian
 Aerospace

Publié le 30/09/2006 à 10:24, mis à jour le 10/12/2010 à 12:12

Il aura fallu à peine 30 jours et tout le poids politique et financier dont les États-Unis sont capables pour convaincre les dirigeants de Laurentian Aerospace de s'installer aux États-Unis.

C'est ce qu'on comprend du récit publié en juin dernier dans The Press Republican sur les démarches déployées pour attirer à Plattsburgh cet important investissement.

Les représentants américains n'ont pris connaissance de ce projet qu'en mai dernier, lors d'un rassemblement de l'industrie aérospatiale à Mont-Tremblant. Le lendemain, le président de la Chambre de commerce de Plattsburgh-North Country,Gary Douglas, était reçu à Montréal par Laurentian Aerospace.

L'entreprise avait déjà en main des offres de plusieurs aéroports canadiens, confiait Robert Caron, chef de la direction financière de Laurentian Aerospace, au journaliste du Republican. "Mais l'État [New York] et le comté [Clinton] ont travaillé très vite. Ils ont renversé notre décision."

Effectivement, les États-Unis semblent avoir mis le paquet. En moins d'un mois, les dirigeants québécois furent reçus par les deux sénatrices de l'État de New York (Betty Little et Hillary Rodham Clinton), reçurent un appel du gouverneur de l'État de New York, George Pataki, et eurent des discussions avec John McHugh, un élu de la Chambre des représentants, quant à la possibilité que l'entreprise obtienne des contrats militaires.

Laurentian Aerospace aurait obtenu l'engagement d'une subvention de 3 M$ US du New York State Department of Transportation et de 500 000 $ US New York State Energy Research and Development Authority. De plus, Laurentian Aerospace est admissible à une subvention de 6,1 M$ US de l'État de New York, dont 4,1 M$ US pour la première phase de construction. Des fonds supplémentaires seraient également disponibles plus localement auprès du County of Clinton Industrial Development Agency.

Il n'en fallait pas plus pour convaincre les promoteurs québécois. Le 7 juin, la décision était prise et le 19, elle était officiellement annoncée à Plattsburgh.

 

À la une

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Bourse: Wall Street fermée, Toronto termine en hausse

Mis à jour à 17:04 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street était fermée ce lundi pour le jour férié du Martin Luther King Day.

À surveiller: Pfizer, Cogeco et Fiera

08:52 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Pfizer, Cogeco et Fiera? Voici quelques recommandations d’analystes.