Le Web s'ouvre aux accents

Publié le 18/07/2009 à 00:00

Le Web s'ouvre aux accents

Publié le 18/07/2009 à 00:00

Par François Rochon

Par exemple, Tourisme Québec a récemment acquis l'adresse www.bonjourquébec.com, qui redirige l'internaute sur son site www.bonjourquebec.com.

L'utilisation des caractères accentués et des alphabets non latins est un premier pas vers la décentralisation de la gestion du réseau Internet, ce que souhaite accomplir l'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN), organisme qui gère les noms de domaine.

 " Ça permet aux groupes linguistiques non anglophones d'utiliser leur propre alphabet afin de développer des services de proximité ", explique Christophe Reverd, consultant en sécurité informatique établi à Montréal et conseiller pour l'ICANN.

Le revers de la médaille ? La résurgence du squattage de noms de domaine, soit le fait d'enregistrer des adresses afin de les revendre. " C'est un retour aux années 1990. Cela risque de favoriser l'usurpation de noms de domaine ", ajoute M. Reverd, qui craint une recrudescence de l'hameçonnage de sites bancaires, entre autres.

À la une

Le Canada est encore loin d'avoir une vraie stratégie industrielle

ANALYSE. Un an après le dépôt d’un important rapport à ce sujet, Monique Leroux explique ce qu’il manque pour y arriver.

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.