Le fossé entre riches et pauvres se creuse

Publié le 21/10/2008 à 00:00

Le fossé entre riches et pauvres se creuse

Publié le 21/10/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Il s'agit d'un revirement de tendance par rapport aux deux décennies précédentes, précise le document publié mardi.

Selon le rapport, les taux de pauvreté et d'inégalité des revenus ont connu une ascendance de 1995 à 2005, pour finalement dépasser la moyenne des 30 pays membres de l'organisation.

Le Canada a connu une croissance particulièrement rapide de ces deux indicateurs, a ajouté l'Organisation de coopération et de développement économiques; seule l'Allemagne a enregistré une progression comparable.

L'étude dévoile que les mieux nantis ont vu leur revenu croître davantage que celui de leurs homologues des autres pays développés au cours des 10 dernières années. Selon le rapport, le revenu moyen des Canadiens parmi les 10 pour cent les plus riches est de 71 000 $ US, soit 30 pour cent de plus que la moyenne de l'OCDE, qui se situe à 54 000 $ US.

L'OCDE attribue l'écart grandissant en partie aux politiques de dépenses du gouvernement canadien.

Le rapport indique que le Canada dépense moins pour l'emploi et les familles que la plupart des pays de l'OCDE. En conséquence, l'imposition et la redistribution ne réduisent pas les inégalités autant que dans la plupart des autres pays. En fait, leurs effets sur l'inégalité s'amoindrissent avec le temps.

Selon l'OCDE affirme que le taux de personnes au Canada vivant dans la pauvreté, ou gagnant moins de la moitié du revenu médian, a augmenté de deux à trois points de pourcentage selon les groupes d'âge pour atteindre, dans l'ensemble, le niveau de 12 pour cent durant la période de 10 ans couverte par l'étude.

Alors que les chercheurs de l'OCDE ont trouvé que six pour cent des personnes âgées sont pauvres, ils indiquent que 15 pour cent des enfants canadiens vivent sous le seuil de la pauvreté.

L'étude a toutefois souligné le niveau supérieur de la mobilité sociale au Canada, précisant que la probabilité qu'un enfant né dans une famille pauvre devienne riche est raisonnablement bonne, et vice-versa.

Le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria, a exhorté tous les gouvernements de s'attaquer aux questions touchant la croissance des inégalités, ajoutant que les efforts devaient viser à éduquer l'ensemble de la population active, et non seulement l'élite, afin que les générations futures puissent évoluer dans un contexte plus juste.

À la une

«On réinvestit dans la croissance pour capter les occasions qui se multiplient», Patrick Decostre, PDG de Boralex

Patrick Decostre, PDG de Boralex, a répondu à nos questions sur ses nouvelles orientations stratégiques et financières.

Boralex veut doubler sa puissance d'ici 2025, et encore d'ici 2030

Cette croissance se fera d’abord par la multiplication de son empreinte dans le solaire et aux États-Unis.

Boralex se lance dans le partage de terrains pour le solaire

14/06/2021 | François Normand

Comme les terrains sont rares, le producteur d'énergie verte se lance dans l’agrivoltaïsme avec la française Sun’Agri.