Le coût de l'essence a bondi ce week-end

Publié le 11/05/2009 à 00:00

Le coût de l'essence a bondi ce week-end

Publié le 11/05/2009 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Vendredi, à la fermeture des marchés, le cours du pétrole brut avait grimpé de 1,92 $ US le baril pour atteindre 58,63 $ à la Bourse des matières premières de New York. Il stagnait à environ 50 $ le baril depuis plus d'un mois.

La rumeur selon laquelle les prix avaient grimpé en flèche dans la métropole s'est même rendue jusqu'à Drummondville, où il était encore possible de faire de bonnes affaires: certains points de vente affichaient 83,4 cents le litre, samedi midi. " Il y a plus de monde aujourd'hui, a remarqué Carl Descheneaux, pompiste d'une station située près d'un accès à l'autoroute 20. Les gens qui ont à se déplacer vers Montréal tiennent à faire le plein avant de partir."

Les dernières nouvelles économiques aux Etats-Unis sont meilleures que les spécialistes ne l'avaient prévu et la possibilité d'une reprise sont en partie responsables de la hausse du prix du baril de pétrole et, par conséquent, des prix à la pompe, a justifié samedi le porte-parole de l'Industrie des produits pétroliers, Carol Montreuil.

"Les consommateurs sont victimes de la spéculation, estime de son côté Normand Mousseau, professeur à l'Université de Montréal. On anticipe que l'économie et que la demande vont augmenter, alors le prix monte. Ce n'est pas la pénurie de pétrole qui fait fluctuer les prix."

Dans ces conditions, oui, les automobilistes risquent de voir leurs factures de carburant continuer à gonfler à mesure que les vacances et la période des grands déplacements approcheront. En 2008, le prix maximum 1,49 $ a été atteint au tout début des vacances scolaires et s'est maintenu jusqu'au milieu des vacances de la construction. "Je ne crois pas qu'on atteindra un tel sommet cette année, dit M. Mousseau. La demande n'est pas aussi forte à cause du ralentissement économique. Mais le prix du baril de pétrole ne redescendra pas." Il souligne que les vieux gisements s'épuisent et que les nouveaux coûtent plus cher à exploiter.

Québec étudie présentement diverses mesures destinées à permettre aux consommateurs de mieux prévoir les fluctuations des prix du carburant, dont la mise sur pied d'un site internet géré par la Régie de l'énergie.

À la une

Le capteur infaillible de LeddarTech

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. LeddarTech s’apprête à prendre d’assaut le marché mondial des voitures...

Le PACME profite à Edgenda

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) annoncé...

Optel veut géolocaliser la pandémie

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Groupe Optel lutte contre la pandémie à sa manière.