Le Bourget: De la place pour Bombardier, estime un patron de Boeing

Publié le 17/06/2013 à 10:20, mis à jour le 17/06/2013 à 16:06

Le Bourget: De la place pour Bombardier, estime un patron de Boeing

Publié le 17/06/2013 à 10:20, mis à jour le 17/06/2013 à 16:06

Par Martin Jolicoeur

Ray Connor, président Avions commerciaux de Boeing. Photo: Bloomberg

Avec une demande mondiale évaluée à un peu plus de 24 000 avions monocouloirs sur vingt ans, «il y a de la place pour un troisième acteur sur ce marché», a déclaré ce lundi Ray Conner, président de la division Avions commerciaux de Boeing.

Interviewé à l’occasion du Salon international Paris-Le Bourget, le patron de Boeing a déclaré que Bombardier venait occuper cette troisième place dans ce marché des avions commerciaux. «Avec le CSeries, Bombardier vient occuper le bas du marché avec des avions de 120 à 140 sièges», a-t-il ajouté avant de poser la question: «Embraer viendra-t-il rejoindre Bombardier sur ce segment de marché ?», rapporte le quotidien Air & Espace.

Concernant les ambitions chinoises, comme l’illustre le Comac C919, Ray Conner s’est dit persuadé qu’elles se traduiront un jour dans la réalité. «La question à se poser n’est pas si la Chine franchira le pas mais quand», a-t-il souligné tout en insistant sur les moyens financiers colossaux mis en place par la Chine pour atteindre ses objectifs.

SUIVRE L'AUTEUR SUR TWITTER: Martin Jolicoeur

À suivre dans cette section

À la une

La crise climatique pose un risque au système financier, dit Poloz

La BdC développe des modèles pour mieux comprendre leurs conséquences.

Guy Cormier veut instaurer une identité numérique

C'est ce qui est sorti de la consultation parlementaire qui se penche sur le vol massif de données personnelles.

Bourse: Wall Street termine en baisse, préoccupée le commerce

Mis à jour à 16:57 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Mercredi, elle était lestée par un regain de pessimisme sur le front commercial.