Laurentian Aerospace: Québec perd un projet de 60 M$ US et de 760 emplois

Publié le 30/09/2006 à 10:31, mis à jour le 10/12/2010 à 13:48

Laurentian Aerospace: Québec perd un projet de 60 M$ US et de 760 emplois

Publié le 30/09/2006 à 10:31, mis à jour le 10/12/2010 à 13:48

Selon le curriculum vitae que nous avons obtenu, Paul Gobeil compterait 25 ans d'expérience dans le milieu aéroportuaire, dont 11 (1978 à 1989) à titre de président de Hudson General Aviation Services, filiale canadienne de Hudson General Corporation de New York. Il fut par la suite (1997 et 2002) président de Transportation Hospitality Enterprises, de Toronto.

Demandes d'aide refusées

Invité à réagir, le ministre du MDEIE, Raymond Bachand, s'est dit surpris, ajoutant qu'il n'a jamais entendu parler de l'entreprise.

Mais selon nos informations, Laurentian Aerospace aurait approché le gouvernement québécois à au moins deux reprises pour des demandes d'aide.

Une première demande, déposée en 2003 à Investissement Québec, réclamait une garantie sur un prêt de 30 M$ en vertu du Programme d'appui stratégique à l'investissement. Cette garantie lui aurait été refusée parce que le plan d'affaires n'était pas suffisamment précis.

Une deuxième demande d'admissibilité a été adressée aux administrateurs de la Zone de commerce internationale de Mirabel. Le crédit d'impôt demandé fut également refusé, parce que la demande avait été présentée après le 13 juin 2003, date de l'abolition de la Zone.

Depuis, Investissement Québec n'aurait eu aucune nouvelle des investisseurs. Pour la société d'État, le dossier est clos.

 

À la une

Conflit du bois d’œuvre: le prix des maisons fera-t-il plier Biden?

15/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Les démocrates sont en difficulté, tandis que la grogne monte contre la hausse du prix du bois et des maisons.

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Forte demande de bureaux en sous-location à Montréal

14/01/2022 | Charles Poulin

Premier trimestre d'absorption nette positive au pays en immobilier commercial