La fin de la voiture traditionnelle d'ici vingt ans?

Publié le 18/01/2009 à 00:00

La fin de la voiture traditionnelle d'ici vingt ans?

Publié le 18/01/2009 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Il souligne que plusieurs facteurs pousseront les gouvernements et les grands fabricants d'automobiles à réduire la dépendance au pétrole, notamment le réchauffement climatique, la chute des réserves de pétrole et les coûts élevés pour la santé publique.

Le physicien estime que la voiture hybride électrique est la seule solution viable pour le transport individuel. Il s'agit d'un véhicule qui se déplacera à 80 pour cent par motorisation électrique et à 20 pour cent en utilisant des biocarburants.

Selon le scénario évoqué par M. Langlois, le modèle de véhicule hybrique électrique permettra de consommer 20 fois moins de carburant qu'aujourd'hui. Il ajoute que cette option permettra de profiter des infrastructures déjà en place, stimulant ainsi l'économie locale.

Il maintient par contre que la production de biocarburants à partir de matières telles que le maïs est inacceptable vu ses effets sur l' environnement et les réserves alimentaires.

L'auteur de "Rouler sans pétrole" consacre un chapitre entier de son essai à déboulonner les arguments en faveur de l'utilisation de l'hydrogène dans les transports routiers. La principale raison évoquée est la pollution et les coûts liés à la production de l'hydrogène.

À la une

Un patron qui veut son bien

Édition de Octobre 2021 | Denis Lalonde

BILLET. La fermeture du capital d'Exfo n'a pas permis de créer un maximum de valeur pour les actionnaires.

Le risque crypto pèse plus sur la Bourse qu’on ne le croit

Il y a 50 minutes | François Remy

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Les cryptos se montreraient contagieuses s’infiltrant dans les placements et les trésoreries.

À surveiller: Alcoa, Bank of America et Morgan Stanley

10:45 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Alcoa, Bank of America et Morgan Stanley? Voici quelques recommandations d'analystes.