La certification du 737 MAX suit les règles américaines dit Boeing

Publié le 18/03/2019 à 10:12

La certification du 737 MAX suit les règles américaines dit Boeing

Publié le 18/03/2019 à 10:12

Par AFP
Le logo de Boeing sur bâtiment

(Photo: Getty Images)

L’avionneur Boeing (BA) affirme que la certification du 737 MAX, dont le fonctionnement du système anti-décrochage MCAS est remis en cause dans la tragédie de Lion Air, a été faite dans les règles imposées par les autorités américaines.


« Le 737 MAX a été certifié par l’Administration fédérale de l’aviation américaine (FAA) conformément aux exigences et processus qui régissent la certification de tous les avions construits par Boeing, nouveaux modèles et variantes », affirme le constructeur aéronautique.


Et d’ajouter que la FAA, le régulateur du transport aérien américain, « a examiné la configuration finale et les paramètres d’exploitation du système MCAS lors de la certification du Boeing 737 MAX, et conclu que ce système répondait à toutes les exigences réglementaires et de certification applicable ».


La FAA est sous le feu de critiques pour sa certification de cet avion, dont la variante 737 MAX 8 a été impliquée dans deux drames en cinq mois.


Un 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines s’est écrasé le 10 mars au sud-est d’Addis-Abeba, faisant 157 morts, tandis qu’un 737 MAX 8 de Lion Air s’était abîmé en octobre dernier, entraînant la mort de 189 personnes.


Des drames rapprochés pour un avion entré récemment en service, soit en mai 2017, sont une situation inédite dans l’aviation civile, ce qui a conduit à l’immobilisation du 737 MAX à travers le monde y compris aux États-Unis.


Si les causes définitives de l’enquête ne seront pas connues avant plusieurs mois, les autorités éthiopiennes ont indiqué dimanche qu’il y avait des « similitudes » entre les deux accidents.


De premiers éléments concernant le vol Lion Air ont pointé vers un dysfonctionnement du système de stabilisation en vol destiné à éviter un décrochage de l’avion, le MCAS (Maneuvering Characteristics Augmentation System). 


De plus, des pilotes américains ont indiqué avoir rencontré des problèmes avec ce même système.


Le ministère américain des Transports et le département de la Justice ont ouvert des enquêtes sur la certification du 737 MAX et notamment du système MCAS, affirme le Wall Street Journal.


Selon des documents disponibles sur le site de la FAA, le 737 MAX a été certifié comme une variante du 737 NG, l’avion qu’il remplace. Autrement dit, il n’a pas été inspecté dans l’intégralité, la FAA estimant qu’il n’était pas nécessaire d’examiner certains systèmes.


Par ailleurs, le régulateur, confronté à des coupes budgétaires et manquant d’expertise, a délégué à des employés de Boeing la certification du MCAS, selon des sources concordantes.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Norvège: commande géante de 60 avions électriques

11/04/2019 | AFP

La commande porte sur des petits biplaces eFlyer 2, construits par l’américain Bye Aerospace.

Boeing 737 MAX : faut-il être compétitif à tout prix?

09/04/2019 | Valérie et Sylvia Gilbert

BLOGUE INVITÉ - Les sociétés doivent s'assurer que chaque phase de développement d’un produit soit faite correctement.

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.