L'immobilier dépend de l'immigration

Publié le 09/07/2009 à 00:00

L'immobilier dépend de l'immigration

Publié le 09/07/2009 à 00:00

Par Olivier Schmouker
Ainsi, la part des immigrants propriétaires est aujourd’hui aussi importante que celle des Canadiens de souche, soit une part d’environ 72%.



La différence réside dans la progression, plus rapide chez les immigrants. De fait, 68% des immigrants étaient propriétaires en 2001, soit une hausse de 4 points de pourcentage en 5 années, alors que la progression a été de 2 points de pourcentage pour les Canadiens de souche durant la même période.



«La hausse la plus forte a été constatée parmi ceux qui vivent au Canada depuis moins de 10 ans», indique Adrienne Warren, économiste principale, d’Études économiques Scotia. 



Un phénomène avant tout démographique 



Comment expliquer cette nouvelle tendance? Par l’emploi. Le taux d'emploi pour les nouveaux immigrants en âge de travailler a en effet bondi de 3 points et demi de pourcentage entre 2001 et 2006, à 67%. C’est une progression plus rapide que le gain d'un point et demi de pourcentage enregistré pour les personnes nées au Canada, à 82,4%.



Les principaux bénéficiaires ont été les trois plus grandes villes canadiennes, à savoir Toronto, Montréal et vancouver, qui ont accueilli 69% des immigrants arrivés entre 2001 et 2006, soit un million de personnes.



«Compte tenu du vieillissement et du taux de fertilité relativement bas de la population canadienne, les besoins en logement à long terme seront déterminés en grande partie par l'immigration», souligne Mme Warren.



Et ce d’autant plus que la croissance démographique canadienne devrait provenir aux trois quarts de l'immigration d'ici une décennie, en hausse par rapport aux 60-65% actuels, et presque à 100% en 2030, ajoute l’économiste principale de la Scotia.

image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.