L'État américain prendra des parts dans les compagnies aériennes

Publié le 26/03/2020 à 10:58

L'État américain prendra des parts dans les compagnies aériennes

Publié le 26/03/2020 à 10:58

Par AFP

(Photo: Getty Images)

Le gouvernement fédéral devrait prendre des participations dans les compagnies aériennes américaines en échange d’une aide globale de 50 milliards de dollars pour les soutenir face à la pandémie du coronavirus, rapporte jeudi le Wall Street Journal.

Les sénateurs américains ont validé dans la nuit de mercredi à jeudi un plan massif de 2 000 milliards de dollars pour soigner l’économie, fortement touchée par la pandémie de la COVID-19.

Dans ce plan, qui doit encore être adopté par la Chambre des représentants à majorité démocrate avant sa promulgation par le président Donald Trump, quelque 50 milliards de dollars devraient être alloués aux seules compagnies aériennes contraintes de suspendre une majorité de leur activité dans un effort mondial pour arrêter la propagation du virus. 

La moitié de cette somme se fera sous la forme de prêts garantis, et l’autre des subventions directes, d’après le texte voté par le Sénat.

La prise de participations du gouvernement fédéral pourrait se faire, selon le quotidien citant des sources anonymes, sous la forme de « warrants », qui sont des titres financiers donnant à leur détenteur le droit d’acheter ou de vendre un actif à un certain prix jusqu’à une date déterminée lors de leur émission. Ces titres peuvent ainsi être convertis en actions.

Contactées par l’AFP, ni American, ni Delta Air Lines, ni United, ni Southwest, les quatre grandes compagnies aériennes américaines, n’ont répondu dans l’immédiat.

Le transport aérien est l’un des secteurs économiques les plus affectés par la COVID-19. La plupart des vols transatlantiques des compagnies américaines ont été suspendus, tandis qu’entre 40 à 70 % de leurs lignes intérieures sont à l’arrêt.

Face aux démocrates, l’administration Trump avait argué l’importance de porter secours à cette industrie, jugée stratégique pour la sécurité nationale.

Sur le même sujet

Les plages de vaccination sans rendez-vous sont pleines à Québec

Le vaccin d'AstraZeneca sera désormais offert sur rendez-vous seulement dans la capitale nationale.

COVID-19: couvre-feu ramené à 20h à Montréal et Laval

Mis à jour le 09/04/2021 | Denis Lalonde

François Legault prolonge les mesures d’urgences dans la Capitale-Nationale, dans Chaudière-Appalaches et à Gatineau.

À la une

Hausse des émissions de GES au Canada en 2019

Les dernières données démontrent que ces niveaux d’émissions sont plus proches de ce qu’ils étaient en 2005.

Sobeys ramène la «prime confinement»

Par exemple, un employé qui travaille une semaine de 40 heures gagnerait une prime de 100 $ pour cette période.

Grève au port: pas d'autre choix que de riposter, disent les débardeurs

Il y a 29 minutes | La Presse Canadienne

Les membres s’occuperont de tous les conteneurs liés à la pandémie.