Jean Charest n'ira pas en Chine

Publié le 27/10/2008 à 00:00

Jean Charest n'ira pas en Chine

Publié le 27/10/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Selon une source dans l'entourage libéral, M. Charest considérera cette semaine la possibilité d'un déclenchement de scrutin automnal.

Les affirmations de députés du Parti Québécois mettant en doute les actions du gouvernement face à l'économie, en fin de semaine, l'ont incité à reconsidérer ses options, a indiqué la même source.

La date d'élection n'a pas été arrêtée mais, Radio-Canada a rapporté que M. Charest ira voir le lieutenant-gouverneur Pierre Duchesne, le 5 novembre, afin de lui demander de dissoudre la Chambre. Le jour du vote serait alors fixé au 8 décembre.

Le voyage en Chine de M. Charest, avec d'autres premiers ministre provinciaux, était prévu depuis plusieurs mois. Il aura cependant lieu comme prévu la semaine prochaine, mais M. Charest n'y participera pas, a indiqué la source libérale, qui a requis l'anonymat.

Au cours des dernières semaines, M. Charest a multiplié les signes de son ouverture pour un scrutin automnal.

Des sondages effectués durant les dernières semaines indiquent que le gouvernement des libéraux pourrait être reporté au pouvoir en position majoritaire, ce qu'il n'a pas réussi à faire aux dernières élections.

Après une fin de semaine marquée par les réunions politiques des partis d'opposition, le ministre du Développement économique, Raymond Bachand, a critiqué l'Action démocratique du Québec et le Parti québécois, dimanche, affirmant qu'ils nuisent à la stabilité de l'économie avec leurs discours sur la réouverture de la constitution et sur la souveraineté du Québec.

À la une

Appel aux candidatures: Chapeau les PDG!

20/07/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

Julien Depelteau, le résilient: contourner les nombreuses tuiles

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! Le patron de Flexpipe a su rebondir malgré toutes les tuiles qui lui sont tombées sur la tête.

Mélanie ­Paul, l'audacieuse: déployer son «Plan ­Sud»

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! L'entrepreneure innue a rebrassé ses cartes pour accélérer sa diversification.