Grand prix cherche promoteur

Publié le 24/10/2008 à 00:00

Grand prix cherche promoteur

Publié le 24/10/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
C'est ce qu'a déclaré le ministre québécois du Développement économique, Raymond Bachand, au cours d'un point de presse tenu à son retour à l'aéroport Montréal-Trudeau, jeudi soir.

Quelques heures plus tôt, à Londres, M. Bachand, le maire de Montréal, Gérald Tremblay, et le ministre fédéral du Commerce international, Michael Fortier, avaient rencontré le grand patron de la Formule 1, Bernie Ecclestone, pour discuter de la survie de la manifestation.

Le ministre Bachand a précisé avoir eu des appels de gens d'affaires intéressés. Aucun des trois hommes n'a fait mention de Normand Legault, organisateur du Grand Prix de Montréal depuis des années.

Le nom du fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, circule abondamment, mais pour l'instant, il se contente de "conseiller" les élus dans leurs démarches auprès de M. Ecclestone.

A sa sortie de la rencontre londonienne, quelques heures plus tôt, le maire Tremblay s'était montré modestement optimiste.

Mesurant ses mots, le maire s'est dit "assez confiant" de conserver le Grand Prix de Formule 1.

La délégation québécoise n'a pas voulu élaborer sur les détails des discussions qui ont duré près de 2 h 30.

M. Bachand a exclu, jeudi soir, la possibilité que le Grand Prix soit relancé avec un budget déficitaire. Il a invité les hôtels et les commerçants à s'engager dans la relance.

Bernie Ecclestone s'est refusé à tout commentaire jeudi.

À la une

Marketing: découvrez quel est votre niveau de maturité numérique

Participez à ce sondage pour obtenir le score de maturité numérique de votre entreprise.

À la une: débloquer l'approvisionnement

Édition du 22 Septembre 2021 | Les Affaires

La pandémie a enrayé la machine bien huilée qu’étaient les chaînes logistiques mondiales...

Bourse: Wall Street termine en hausse, plus marquée par Evergrande que par la Fed

Mis à jour à 17:33 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre sa meilleure séance en deux mois.