CSeries: commande de Korean Air

Publié le 29/07/2011 à 06:19, mis à jour le 29/07/2011 à 06:19

CSeries: commande de Korean Air

Publié le 29/07/2011 à 06:19, mis à jour le 29/07/2011 à 06:19

Par La Presse Canadienne

Photo : Bombardier

Bombardier Aéronautique a reçu une commande ferme de 10 avions de ligne CS300 en Corée du Sud.


Le constructeur a annoncé que la lettre d'intention signée par Korean Air le 21 juin au Salon aéronautique de Paris relative à l'achat de 10 avions de ligne CS300 avait été convertie en commande ferme.


La transaction, dont les détails financiers n'ont pas été publiés, comprend également des options sur 10 avions CS300 et des droits d'achat sur 10 autres avions CS300.


Elle fait passer les commandes fermes de la gamme d'avions CSeries de Bombardier auprès de divers clients à 133 appareils.


Ces clients ont également pris 119 options et 10 droits d'achat sur des biréacteurs de ligne CSeries.


Les avions CS300 de Korean Air seront propulsés par des turbosoufflantes à réducteur PW1521G de Pratt & Whitney.


PLUS : Bombardier: la concurrence frappe fort


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Lufthansa Technik créera un maximum de 50 emplois à Montréal d'ici 2021

Son projet prévoit aussi la mise en place d’un atelier d’inspiration allemande

Ferroviaire: Bombardier sur la défensive

14/02/2019 | Martin Jolicoeur

Malgré tout, Bombardier Transport n'a pas de problèmes systémiques, se défend la direction.

À la une

Metro prend le plein contrôle de Première Moisson

25/04/2019 | Martin Jolicoeur

Après les Coutu, au tour de la famille Colpron-Fiset de céder les rênes de Première Moisson.

Dans la classe moyenne? Voici pourquoi tu t'appauvris

25/04/2019 | François Normand

BALADO - La classe moyenne a glissé de 64 à 61% de la population de l'OCDE depuis 40 ans. Au Canada, c'est 58%.

Débat: les sables bitumineux, un investissement vert?

25/04/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Le panel «L'avenir de la finance durable au Canada» a soulevé plusieurs questions. Je les dépose pour réflexion.