Cascajares s'installe en Montérégie

Publié le 11/05/2009 à 00:00

Cascajares s'installe en Montérégie

Publié le 11/05/2009 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Quatre personnes trouveront un emploi.



L'entreprise espagnole Industrie gastronomique Cascajares est spécialisée dans la production de produits carnés à haute valeur ajoutée et semi-transformés. Elle s'installera dans l'usine pilote du Centre de recherche et de développement sur les aliments d'Agriculture et Agroalimentaire Canada.



La nouvelle compagnie commercialisera une première série de huit produits dès juin prochain et prévoit en produire six autres d'ici la fin de l'année, tels la joue de porc confite ou l'osso bucco de veau.



L'entreprise indique, dans un communiqué, que des emplois et des investissements supplémentaires sont prévus pour la deuxième phase de développement de l'entreprise qui vise notamment à produire pour l'ensemble du marché nord-américain.



Située dans la région de Valladolid en Espagne, Industrie gastronomique Cascajares est l'un des chefs de file européens dans les produits haut de gamme semi-transformés destinés aux hôtels, restaurants et institutions.



L'entreprise a développé près de 150 produits qui sont vendus à travers 60 distributeurs en Espagne, mais aussi au Japon, en Russie, en Grèce, en Hollande et au Portugal.

image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

23/03/2019 | François Normand

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.