Bombardier: la concurrence frappe fort

Publié le 28/07/2011 à 17:14, mis à jour le 28/07/2011 à 17:41

Bombardier: la concurrence frappe fort

Publié le 28/07/2011 à 17:14, mis à jour le 28/07/2011 à 17:41

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

Bombardier s'est solidement fait doubler par ses rivaux Embraer et ATR dans le segment des avions régionaux au cours de la première moitié de l'année, de sorte que de nouvelles réductions de cadences de production pointent à l'horizon.

Depuis le début de 2011, l'européen ATR a enregistré des commandes pour 88 de ses avions turbopropulsés de 72 et de 42 places, alors qu'Embraer a vendu 62 de ses E-Jets de 70 à 122 sièges.

Pendant ce temps, Bombardier n'a reçu des commandes que pour sept biréacteurs CRJ de 65 à 88 places et pour deux turbopropulsés Q400.

À cela s'est ajouté la vente de 43 avions de la famille CSeries de 110 à 145 places. Ce sont ces annonces qui ont volé la vedette ces derniers mois puisque la dernière commande d'appareils CSeries remontait à février 2010.

L'analyste Richard Aboulafia, de la firme américaine Teal Group, trouve particulièrement préoccupante la disette affligeant les turbopropulsés de Bombardier.

Essayant d'expliquer la situation, M. Aboulafia a souligné que le Q400 consomme plus de carburant et coûte plus cher à l'achat que le turbopropulsé de 72 places d'ATR. L'avion de Bombardier est cependant plus rapide et sa distance franchissable est plus grande.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

Sur le même sujet

Lufthansa Technik créera un maximum de 50 emplois à Montréal d'ici 2021

Son projet prévoit aussi la mise en place d’un atelier d’inspiration allemande

Ferroviaire: Bombardier sur la défensive

14/02/2019 | Martin Jolicoeur

Malgré tout, Bombardier Transport n'a pas de problèmes systémiques, se défend la direction.

À la une

Pourquoi le risque d'une guerre avec l'Iran est faible

22/06/2019 | François Normand

ANALYSE - Les tensions sont vives, mais ni Washington ni Téhéran ont intérêt à déclencher une guerre. Voici pourquoi.

Bourse: les années nous enseignent ce que les jours ignorent

21/06/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Depuis combien de temps investissez-vous en Bourse?

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

21/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?