Bombardier: la concurrence frappe fort

Publié le 28/07/2011 à 17:14, mis à jour le 28/07/2011 à 17:41

Bombardier: la concurrence frappe fort

Publié le 28/07/2011 à 17:14, mis à jour le 28/07/2011 à 17:41

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

Bombardier s'est solidement fait doubler par ses rivaux Embraer et ATR dans le segment des avions régionaux au cours de la première moitié de l'année, de sorte que de nouvelles réductions de cadences de production pointent à l'horizon.

Depuis le début de 2011, l'européen ATR a enregistré des commandes pour 88 de ses avions turbopropulsés de 72 et de 42 places, alors qu'Embraer a vendu 62 de ses E-Jets de 70 à 122 sièges.

Pendant ce temps, Bombardier n'a reçu des commandes que pour sept biréacteurs CRJ de 65 à 88 places et pour deux turbopropulsés Q400.

À cela s'est ajouté la vente de 43 avions de la famille CSeries de 110 à 145 places. Ce sont ces annonces qui ont volé la vedette ces derniers mois puisque la dernière commande d'appareils CSeries remontait à février 2010.

L'analyste Richard Aboulafia, de la firme américaine Teal Group, trouve particulièrement préoccupante la disette affligeant les turbopropulsés de Bombardier.

Essayant d'expliquer la situation, M. Aboulafia a souligné que le Q400 consomme plus de carburant et coûte plus cher à l'achat que le turbopropulsé de 72 places d'ATR. L'avion de Bombardier est cependant plus rapide et sa distance franchissable est plus grande.


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Les régimes de retraite et les véhicules immobilisés sont-ils flexibles?

BLOGUE INVITÉ. Peu importe le type de régime de retraite, les sommes qu’on accumule à l’intérieur sont «immobilisées».

Shopify rejoint le projet de monnaie numérique Libra de Facebook

14:57 | AFP

La Libra sera en théorie gérée par une association indépendante composée d’entreprises et d'OBNL.

RRQ et PSV retardés: l'impact sur la planification successorale

EXPERT INVITÉ. On cherche souvent à savoir à quel moment cette option deviendra rentable.