Bombardier annonce la suppression de 1600 postes

Publié le 11/02/2021 à 07:45

Bombardier annonce la suppression de 1600 postes

Publié le 11/02/2021 à 07:45

Par La Presse Canadienne
Bombardier

(Photo: La Presse Canadienne)

Bombardier sabrera 1600 emplois en plus de mettre fin à la production des avions d’affaires Learjet cette année dans le cadre de nouveaux efforts visant à réduire ses coûts et améliorer sa situation financière.

En dévoilant ses résultats du quatrième trimestre, jeudi, l’entreprise québécoise a annoncé une série de mesures, dont la poursuite de l’étude de ses options pour «remédier à la sous-utilisation» de ses hangars et usines au Québec.

«Réduire les effectifs est toujours très difficile, a souligné le président et chef de la direction de l’avionneur, Éric Martel, dans un communiqué. Ces réductions sont néanmoins absolument nécessaires pour rebâtir notre entreprise alors que nous continuons à traverser la pandémie.»

L’objectif des mesures vise à réaliser des économies estimées à 400 millions $ US d’ici 2023.

Bombardier avait déjà annoncé, en juin dernier, l’élimination de 2500 postes. Elle devrait compter environ 13 000 employés vers la fin de l’année lorsque toutes les restructurations auront été complétées.

En délaissant la production des Learjet, l’avionneur a dit vouloir se concentrer sur ses familles Challenger et Global, qui sont «plus rentables», ainsi que ses activités de service à la clientèle.

«Compte tenu de la dynamique de marché de plus en plus exigeante, nous avons pris cette difficile décision d’arrêter la production», a fait valoir M. Martel.

Au quatrième trimestre terminé le 31 décembre, Bombardier a affiché une perte nette de 337 millions $ US, ou 18 cents US par action, un résultat qui tient compte de ses activités de matériel roulant, qui appartiennent maintenant à Alstom. À la même période l’an dernier, la perte nette de la société s’était chiffrée à 1,7 milliard $ US, ou 74 cents US par action.

Ses revenus ont décliné de 3 %, à environ 2,4 milliards $ US.

En 2020, Bombardier a livré 114 avions d’affaires, en baisse de 19,7 % par rapport à 2019, alors que la pandémie de COVID-19 a perturbé ses activités. La compagnie a remis 44 appareils à des clients au quatrième trimestre, dont un «nombre record» de 16 Global 7500, le jet d’affaires sur lequel elle mise grandement.

 

Sur le même sujet

Titres en action: Boeing, Bombardier, Teck Resources, Credit Suisse...

Mis à jour le 29/03/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Bombardier, Cineplex et Nielsen

05/03/2021 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Bombardier, Cineplex et Nielsen? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.