Bombardier ajoute un nouvel avion à la famille Global

Publié le 23/05/2022 à 08:06

Bombardier ajoute un nouvel avion à la famille Global

Publié le 23/05/2022 à 08:06

Par La Presse Canadienne

La mise en service est prévue pour 2025. (Photo: La Presse Canadienne)

Bombardier ajoute un nouvel avion dans la famille Global. Le fabricant montréalais de jet d’affaires a dévoilé le Global 8000, un projet qui était sur les planches à dessin depuis plusieurs années, dans le cadre du Salon de l’aviation d’affaires de Genève (EBACE), lundi.

L’appareil, dont la mise en service est prévue pour 2025, a une autonomie de 8000 milles marins et une vitesse de Mach 0,94. En comparaison, le Global 7500 offre une autonomie de 7700 milles marin et a une vitesse de Mach 0,925.

La cabine du nouvel appareil sera d’ailleurs aussi grande que celle du Global 7500. L’idée de faire du Global 8000 un avion plus petit avait été envisagée, mais la société est parvenue à ne pas sacrifier l’espace pour la performance.

Le président et chef de la direction de Bombardier, Éric Martel, a déclaré que le Global 8000 renforçait la position de l’entreprise dans l’industrie du jet d’affaires. «En tant que chef de file de l’industrie, Bombardier n’est jamais complaisante quand on parle de son offre, nous nous améliorons toujours», a-t-il dit lors de l’inauguration officielle de l’appareil.

En octobre dernier, la rivale de Bombardier, Gulfstream, avait dévoilé son G800, qui a une autonomie de 8000 milles. La mise en service est prévue pour 2023.

Le Global 8000 de Bombardier faisait partie de la liste des projets en développement depuis le lancement du programme Global 7000 en 2010. Dans son rapport annuel en février dernier, la société indiquait que l’appareil était toujours en développement et que ses caractéristiques étaient «susceptibles de changements».

En 2018, la société a changé le nom du Global 7000 pour Global 7500 afin de tenir compte de sa plus grande autonomie. Les premières livraisons ont eu lieu en décembre de la même année. Certains experts avaient exprimé des doutes sur le lancement du Global 8000, car le Global 7500 avait une autonomie qui se rapprochait de l’objectif des 8000 milles marins.

La société a précisé que le coût du développement du Global 8000 était «aligné» sur ses objectifs financiers 2025.

 

À la une

Bourse: Wall Street termine en berne, minée par la confiance des ménages

Mis à jour le 28/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse malgré la hausse du cours du pétrole brut.

À surveiller: MTY, Mdf commerce, et Goeasy

Que faire avec les titres de Groupe d’alimentation MTY, mdf commerce et goeasy?

Le BSFI modifie les règles sur les prêts immobiliers pour réduire le risque

Les consommateurs ne verront pas d’augmentation de leurs exigences de paiement mensuel à la suite de ce changement.