Bernard Mooney : La Caisse est une créature politique

Publié le 27/11/2008 à 00:00

Bernard Mooney : La Caisse est une créature politique

Publié le 27/11/2008 à 00:00

La Caisse, brisant son proverbial vœu de silence, a répliqué le lendemain avec un communiqué précisant que le montant cité par le Globe était beaucoup trop élevé (quand ce sont des Québécois qui crient et veulent en savoir plus, la Caisse se fait un devoir de ronfler; mais quand c’est le Globe…).

Oups!

Traduction libre, l’histoire du Globe est fondée.

Cela pourrait expliquer l’attitude du premier ministre Jean Charest qui a défendu le mutisme de la Caisse en campagne électorale. Il y a de bonnes chances que M. Charest connaisse les gaffes de la Caisse et c’est pour cela qu’il la protège.

Rendre public le fiasco de la Caisse serait très mauvais pour l’image de M. Charest en pleine campagne électorale.

Imaginez : il protège la Caisse pour des raisons politiques alors que nous, savants scribes de la presse, avons protégé la Caisse lors des derniers jours pour la tenir à l’écart des pressions politiques.

Wow!

En réalité, j’admets mon erreur en voulant porter la Caisse au-dessus de la politique. J’ai fait preuve d’une grande naiveté (à mon âge, vous avez le droit de me lancer des tomates).

La réalité qu’on a de la misère à accepter, c’est que la Caisse EST une créature politique (une créature politique qui essaie de faire du placement).

La preuve : si on soustrait l’aspect politique (incluant la partie loufoque de sa mission qui dit qu’elle contribue au développement économique du Québec) on peut facilement remplacer le travail de la Caisse par des produits indiciels (et sauver des millions de dollars).

Côté placement, les gestionnaires de la Caisse au fil des ans ont mordu dans toutes les bulles; ils ont été de toutes les modes et les résultats ont toujours été les mêmes : fiasco après fiasco.

Qu’en pensez-vous ?

À la une

Bourse: Wall Street focalisée sur le redémarrage de l'économie

Mis à jour le 01/06/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La perspective du redémarrage progressif de l’économie l’emporte sur les inquiétudes.

Titres en action: Cineplex, Bell Canada

Mis à jour le 01/06/2020 | La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Tensions raciales: report du lancement de nouveaux produits

01/06/2020 | AFP

«Pour l’instant (...) il faut surtout permettre à des voix plus importantes d’être entendues», a justifié PlayStation.