Air Canada s'abstient d'utiliser ses Max 8 d'ici au 1er juillet

Publié le 19/03/2019 à 10:53

Air Canada s'abstient d'utiliser ses Max 8 d'ici au 1er juillet

Publié le 19/03/2019 à 10:53

Par La Presse Canadienne
Un avion aux couleurs d'Air Canada

(Photo: 123RF)

Air Canada (AC) a fait savoir mardi qu’il retire ses Boeing 737 Max 8, qui sont actuellement cloués au sol, au moins jusqu’au 1er juillet, afin de donner davantage de certitude aux passagers souhaitant réserver des vols au cours des prochains mois.

Les compagnies aériennes du monde entier s’emploient à redéployer leurs flottes depuis que leurs Max 8 ont été immobilisés la semaine dernière après l’écrasement d’un avion d’Ethiopian Airlines. La tragédie a coûté la vie à 157 personnes, dont 18 Canadiens.

Air Canada a annoncé avoir ajusté son horaire jusqu’au 30 avril pour couvrir 98 % des vols prévus.

Il met également à jour son calendrier du mois de mai pour accommoder ses clients et optimiser sa flotte.

Air Canada a déclaré avoir pris plusieurs mesures pour s’ajuster à la perte des Max 8, ce qui représente environ 6 % de la capacité totale de son parc.

Entre autres choses, le transporteur aérien a substitué différents aéronefs à sa flotte; ajouté des vols nolisés ou des aéronefs loués à Air Transat; suspendu temporairement certaines liaisons; et ajusté sa politique de modification des réservations pour les clients concernés.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

À surveiller: Transat, CN et CVS

Que faire avec les titres de Transat, CN et CVS Health? Voici quelques recommandations d'analystes.

Groupe Mach en appelle au devoir de fiduciaire du c.a. de Transat

Mis à jour le 04/06/2019 | Denis Lalonde

Transat et Air Canada ont déclaré que les négociations se poursuivaient, malgré l'offre supérieure du Groupe Mach.

À la une

Quand la Chine avalera Hong Kong (2)

15/06/2019 | François Normand

ANALYSE - La liberté s'érode tranquillement, et cela représente un risque pour les entreprises et les investisseurs.

Avant la Fed, la Bourse se fige

Mis à jour le 15/06/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le calme en Bourse occulte la fébrilité entourant la prochaine décision de la Fed.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

14/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quelles sont les entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la semaine?