Air Canada réduit de moitié sa capacité et retire ses prévisions financières

Publié le 16/03/2020 à 13:49

Air Canada réduit de moitié sa capacité et retire ses prévisions financières

Publié le 16/03/2020 à 13:49

Par La Presse Canadienne
Des avions d'Air Canada sur l'aire de stationnement

La COVID-19 causerait à l’industrie mondiale de l’aviation « des difficultés sans précédent ». (Photo: Getty Images)

Air Canada (AC) a réduit de moitié sa capacité de vol pour le deuxième trimestre et a retiré ses prévisions financières pour les exercices 2020 et 2021 en raison d’une « importante du trafic » attribuable à la pandémie du nouveau coronavirus.

Le chef de la direction du transporteur, Calin Rovinescu, a expliqué que la COVID-19 présentait à l’industrie mondiale de l’aviation « des défis sans précédent ».

« La crise à laquelle notre industrie est confrontée s’aggrave à mesure que les pays du monde entier adoptent des mesures de plus en plus sévères, des confinements à l’échelle nationale et des restrictions de voyage », a affirmé M. Rovinescu dans un communiqué.

Le réseau Star Alliance, qui comprend Air Canada, a demandé lundi aux gouvernements de venir en aide aux lignes aériennes.

Air Canada a précisé que la réduction de sa capacité sur les marchés du Pacifique pour le mois d’avril atteindrait probablement 75 %.

Les mesures d’économie comprendront des mises à pied, a-t-elle précisé. Ces coupes, ainsi que la baisse des prix du carburant et d’autres réductions de coûts, aideront la société montréalaise à contrebalancer jusqu’à 60 % de sa perte de revenus pour le deuxième trimestre, a-t-elle expliqué.

Le mois dernier, Air Canada avait dit s’attendre à une « légère augmentation » de son bénéfice ajusté pour 2020, en s’appuyant largement sur l’idée que les vols annulés vers la Chine et Hong Kong auraient complètement repris d’ici le troisième trimestre.

La plus grande compagnie aérienne du Canada a vu son cours des actions chuter de plus de 60 % au cours des deux derniers mois. Elle a suspendu ses vols vers la Chine continentale et l’Italie et réduit ses liaisons avec Hong Kong, Tokyo et Séoul, alors que les craintes associées aux voyages se propagent avec le nouveau virus.

Air Canada n’est pas la seule à faire face à une situation difficile. La semaine dernière, WestJet a confirmé que des mises à pied pouvant toucher jusqu’à 50 % ou plus de son personnel étaient possibles, puisque le nombre d’annulations de vols continue d’augmenter.

« La situation actuelle est sans précédent et s’est rapidement aggravée dans la dernière semaine », a affirmé vendredi le vice-président exécutif de WestJet, Mark Porter, dans un courriel. « Malheureusement, nous n’avons pas d’autre choix que de réduire le nombre d’employés. »

Les options de réduction des coûts comprennent notamment la réduction du recours aux entrepreneurs et le gel des projets d’immobilisations. Le transporteur demande en outre à ses employés de prendre des congés volontaires et des vacances non rémunérées, a précisé WestJet.

Les récentes exonérations de frais de réservation d’Air Canada et de WestJet n’ont pas réussi à endiguer la vague d’annulations ou à encourager de nouvelles réservations, alors que les pays arrêtent le tourisme ou imposent des contrôles aux frontières et des quarantaines nationales.

Le chef de la direction d’Air Canada exhorte le gouvernement canadien à apporter certaines mesures d’aide, comme un certain allégement des taxes, des redevances d’atterrissage et d’autres frais, « jusqu’à ce que le secteur se stabilise ».

À la une

Les nouvelles du marché du lundi 27 mai

Mis à jour à 08:29 | Refinitiv

Goldman Sachs prévoit que la demande de pétrole continuera d'augmenter jusqu'en 2034.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 27 mai

Mis à jour à 08:21 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés européens et asiatiques étaient en hausse lundi matin.

Administrateur de condo génial recherché

Mis à jour à 07:46 | Gabriel Marcu

EXPERT INVITÉ. Tenez-vous prêt à mettre au défi copropriétaires, résidents, entrepreneurs et professionnels.