Air Canada largue ses concurrents en Bourse

Publié le 13/04/2011 à 14:05

Air Canada largue ses concurrents en Bourse

Publié le 13/04/2011 à 14:05

Par Mathieu Lavallée

Photo : Bloomberg

Le titre d'Air Canada est en progression constante depuis hier à la Bourse de Toronto, alors que les actions de ses concurrents WestJet et Transat A.T. ont mal réagi hier à la nouvelle voulant qu'Air Canada songe à lancer un transporteur à rabais.

Le mouvement se poursuit aujourd'hui à Bay Street, Air Canada continuant de prendre de l'altitude. Transat et WestJet pour leur part rebondissent, mais ne rattrapent pas le terrain perdu.

L'action d'Air Canada avance de 4,3 % à Toronto vers 13h, ou 10 cents, à 2,42 $. Au même moment, WestJet gagne 1,1 %, ou 15 cents, à 14,17 $, et Transat ajoute 0,87 %, ou 10 cents, à 11,60 $.

Par rapport à la clôture de vendredi dernier – la dernière clôture avant que le Globe and Mail ne révèle les plans d'Air Canada – WestJet affiche encore un repli de 0,55 %. Transat de son côté encaisse une perte de 3,5 % sur la même période.

Depuis la fermeture de la séance de vendredi, Air Canada a pris 6,6 % sur les marchés.

Pourtant, l'analyste Cameron Doersken de la Financière Banque Nationale, spécialisé dans le secteur aéronautique, a hésité hier à se prononcer sur les conséquences éventuelles d'un tel nouveau service.

« Si Air Canada va de l'avant avec un transporteur à rabais, les investisseurs pourraient avoir des interrogations à propos de leur projet et de son impact sur Transat, a-t-il écrit hier. Transat est déjà en compétition avec Air Canada, alors il ne s'agit pas d'un si gros changement. Il est difficile de se prononcer, alors que nous ne connaissons presque aucun détail des plans d'Air Canada et que nous ne savons pas si le projet ira de l'avant. »

D'ailleurs, pour augmenter son offre de service Transat avait annoncé la semaine dernière qu'elle offrira l'hiver prochain un vol direct par semaine à partir de Rouyn-Noranda à destination du Mexique.

Le projet d'Air Canada consiste à utiliser dix appareils – quatre Boeing 767 et six Airbus A319s – pour desservir à rabais certaines destinations soleil au Mexique et dans les Caraïbes, ainsi qu'en Europe.

À suivre dans cette section

À la une

Négociations à TVA: un lock-out n'est pas à exclure, dit PKP

Les pourparlers entre la direction et le syndicat se déroulent actuellement en présence d’un médiateur.

Télécom: «Ça devient encore plus concurrentiel», note le patron de Québecor

Québecor a dévoilé jeudi des résultats inférieurs aux attentes des analystes.

Hausses de bénéfices pour Québecor, au 4T de 2023 et pour l'exercice

Le conseil d’administration a déclaré mercredi un dividende trimestriel de 0,325 $ par action.