A380: ADM ne prévoit aucun recours contre Air France

Publié le 02/11/2012 à 10:40, mis à jour le 02/11/2012 à 11:27

A380: ADM ne prévoit aucun recours contre Air France

Publié le 02/11/2012 à 10:40, mis à jour le 02/11/2012 à 11:27

Par Martin Jolicoeur

L'Airbus A380 d'Air France n'atterrit plus à Montréal. Photo: Bloomberg

Aéroports de Montréal (ADM) ne prévoit réclamer aucun dédommagement à Air France à la suite de sa décision de retirer son A380 de sa liaison quotidienne Montréal-Paris.


Le mastodonte ailé a effectué son dernier départ de l’Aéroport Montréal-Trudeau le 27 octobre dernier, soit moins de deux ans après son premier atterrissage à Montréal, le 22 avril 2011.


Le hic est qu’afin d’accueillir ce nouvel appareil, ADM avait dû encourir d’importants travaux pour ajuster la barrière et la porte d’embarquement, aux besoins particuliers de ce nouvel avion d’Airbus.


En outre, la porte 55 de l’aéroport Montréal-Trudeau, de Dorval, a été spécialement conçue pour accueillir cet appareil aux dimensions inégalées. ADM avait également dû acquérir deux passerelles pour permettre aux passagers d’accéder à chacun des deux ponts de l’appareil de 555 passagers.


Aujourd’hui, ADM dit être incapable d’évaluer la valeur de ces travaux et acquisitions, dont l’organisme se faisait pourtant une fierté de souligner au moment de l’inauguration de la jetée transfontalière en 2008. Tout au plus, l’organisme évalue à «moins de 200 000$» le coût d’acquisition des deux passerelles requise par l’A380. La jetée transfontalière a été aménagé, elle, à l’aide d’un investissement de 356 M$.


Pas de poursuite


Quoi qu’il en soit, ADM affirme ne pas prévoir entreprendre de recours afin qu’Air France la dédommage de quelque manière que ce soit, maintenant que le transporteur français eut décidé de couper court à ses liaisons transatlantique entre Montréal et Paris.



image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Ferroviaire: Bombardier sur la défensive

14/02/2019 | Martin Jolicoeur

Malgré tout, Bombardier Transport n'a pas de problèmes systémiques, se défend la direction.

Global 7500: Bombardier s'entend avec Triumph

Pour un montant symbolique, l’avionneur mettra la main sur la chaîne de production de l’entreprise américaine.

À la une

Budget Québec 2019: un milliard pour protéger les sièges sociaux

BUDGET QUÉBEC 2019. Un autre milliard sera injecté au capital d’Investissement Québec.

Budget Québec 2019: taxes scolaire: vers une harmonisation des taux de taxation

BUDGET QUÉBEC 2019. Le gouvernement du Québec amorce dès 2019 sa réforme du régime de la taxe scolaire.

Budget Québec 2019: «Un bon budget pour l'économie», mais insuffisant en éducation

BUDGET QUÉBEC 2019. Le premier budget Girard est un «bon budget pour l'économie», clame le milieu des affaires.