1 PME canadienne sur 2 n'a pas de site Web

Publié le 02/10/2008 à 00:00

1 PME canadienne sur 2 n'a pas de site Web

Publié le 02/10/2008 à 00:00

Par Olivier Schmouker
La moitié (48%) des petites et moyennes entreprises (PME) n’ont pas de site Web. Et seulement 43% utilisent Internet pour se renseigner sur une société avec laquelle elles souhaitent travailler.



Pourquoi 1 PME sur 2 n’a pas son propre site Web? La première raison mentionnée est le manque de temps (pour 25% d’entre elles), puis la difficulté d’en créer un soi-même (20%), enfin les frais de maintenance (17%).



«Pourtant, il est aujourd’hui tout aussi important d'avoir une vitrine professionnelle sur le Web qu'un numéro de téléphone, dit Evan Carmichael, consultant en technologie Internet pour PME. Le Web permet aux petites entreprises de concurrencer plus facilement les grandes marques.»



Quant aux PME qui sont déjà dotées d’un site Web, elles rencontrent souvent les mêmes difficultés pour en tirer tout son potentiel. Ainsi, 40% d’entre elles reconnaissent qu’elles n’ont ni le temps ni les connaissances nécessaires pour le mettre à jour régulièrement.



Cela étant, les PME canadiennes reconnaissent une grande utilité au Web : 

> C’est une preuve de professionnalisme (91%); 

> C’est un bon moyen pour attirer (82%) et retenir (50%) un client; 

> C’est un bon moyen d’accroître sa compétitivité (66%).



image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.