Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Johnson & Johnson: Santé Canada suit la situation de près

La Presse Canadienne|Mis à jour le 26 avril 2024

Johnson & Johnson: Santé Canada suit la situation de près

Maintenant que des doutes émergent au sujet du vaccin Johnson & Johnson, Justin Trudeau espère que les 10 millions de doses de ce vaccin achetées par son gouvernement pourront être utilisées.

« On a un contrat. On a acheté des doses de Johnson & Johnson. Et on espère que ça va être des doses qu’on pourra utiliser pour protéger les Canadiens de la COVID, mais on prendra nos décisions basées sur les recommandations de Santé Canada », a déclaré le premier ministre lors de sa conférence de presse, mardi.

Les rares cas de caillots sanguins observés après l’administration du vaccin de Johnson & Johnson sont sur le radar des autorités canadiennes.

Quelques minutes avant la déclaration de M. Trudeau, Santé Canada a utilisé son compte Twitter pour indiquer que le ministère « suit cette situation de près » et a demandé à la compagnie de l’informer « de tout cas de ces problèmes de coagulation rares ».

Rien ne changera donc, pour l’instant, à la commande passée par le gouvernement fédéral pour acheter ce vaccin, dont aucune dose n’a encore été livrée au Canada.

Ottawa a commandé 10 millions de doses du vaccin de Johnson & Johnson approuvé par Santé Canada le 5 mars. On en attend les premières doses, en quantité encore inconnue, avant la fin du mois d’avril.

Ottawa a également une option d’achat pour 28 millions de doses supplémentaires.

« C’est aussi un exemple de pourquoi c’est une bonne chose qu’on ait tellement de différents contrats de différentes compagnies de vaccins. Parce que même sans Johnson & Johnson, on va avoir plus de 44 millions de doses d’ici la fin du mois de juin », a rappelé le premier ministre Trudeau, citant les signatures de contrats avec sept différentes compagnies pharmaceutiques.

Le vaccin de Johnson & Johnson ne nécessite qu’une seule dose et se conserve au réfrigérateur. Sa simplicité pourrait accélérer la campagne de vaccination au Canada.

Comme ça a été fait pour le vaccin AstraZeneca, Santé Canada et le Comité consultatif national de l’immunisation annonceront, après études, leurs conclusions sur la sécurité du vaccin Johnson & Johnson. AstraZeneca est utilisé seulement pour les personnes de 55 ans et plus, au Canada.

Mardi, les Américains ont recommandé une pause complète dans l’administration du vaccin de Johnson & Johnson contre la COVID-19, pour prendre le temps d’examiner les cas de six femmes qui ont eu des caillots de sang après leur vaccination.

Plus de 6,8 millions de doses du vaccin de Johnson & Johnson ont été administrées aux États-Unis, la grande majorité sans effets secondaires ou avec des effets légers.