Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Impossible de réussir sans ailes!

Nicolas Duvernois|Mis à jour le 26 avril 2024

Impossible de réussir sans ailes!

«Je suis privilégié d’être aussi bien entouré depuis aussi longtemps par autant de femmes d’exception.» (Photo: 123RF)

OPINION. C’est l’histoire d’une mère qui pendant des années assistait à chacun des matchs de son fils afin de le supporter dans son rêve de devenir un jour un sportif professionnel. Souvent, après les matchs, l’équipe toute entière débarquait affamée dans sa cuisine afin de vider, en un temps record, le contenu de son frigo.

C’est l’histoire d’une grande sœur qui était toujours la première au front afin de protéger son jeune frère. Il faisait une bêtise, elle disait que c’était elle, il se mettait les pieds dans les plats, elle trouvait une manière de l’aider à s’en sortir. Peu importe la situation, la tâche ou le lieu, elle était la première au front, prête au combat.

C’est l’histoire d’une belle-mère qui vit un jour débarquer chez elle un spécimen assez spécial venu chambouler son quotidien. Du jour au lendemain, elle n’eut d’autre choix que d’accepter de l’apprivoiser, car il était là pour rester! Quelques mois plus tard, elle n’hésita pas à l’aider à traverser des moments difficiles.

C’est l’histoire d’une entrepreneure qui, après avoir connu un succès retentissant en affaires, décida de se lancer cœur et âme dans un tout nouveau projet philanthropique avec pour mission de faire briller l’entrepreneuriat d’ici à la télé, une première à l’époque. Lors d’un tournage, elle rencontra un jeune entrepreneur débutant tout juste son parcours. Ils se sont liés d’amitié au fil des années, et elle devint une partenaire, une confidente, une mentore d’exception lui permettant de propulser à vitesse grand V ses mille et une idées.

C’est l’histoire d’une jeune femme qui rêvait d’une carrière de mannequin et qui décida, malgré l’inconfort de l’inconnu, de suivre son tout nouveau copain dans son aventure entrepreneuriale. À peine quelques semaines après l’avoir rencontré, elle fit le choix de l’aider à atteindre ses rêves, de toutes les manières possibles.

C’est l’histoire d’un jeune homme qui avait des idées à n’en plus savoir quoi en faire. Tous les jours il avait «l’idée du siècle» et était absolument convaincu de pouvoir réussir à la réaliser. Malgré les échecs, il gardait espoir que la prochaine allait être la bonne. Il n’avait pas la plus grande confiance en lui, mais il savait qu’il avait autour de lui une équipe de rêve, ce qui lui donnait des ailes.

Ce jeune homme, c’est moi. Ces histoires, c’est ma vie. Cette équipe, ce sont les femmes les plus importantes de ma vie. Ma maman Louise, ma sœur Magali, ma belle-maman Danielle, ma partenaire de toujours Anne ainsi que ma partenaire dans la vie comme en affaires, Karolyne.

Demain, nous soulignerons la journée internationale des droits des femmes, une journée consacrée à la reconnaissance de l’apport exceptionnel des femmes, mais aussi et surtout à la sensibilisation du public à tout le travail qui reste à faire vers l’atteinte de l’égalité des genres.

Bien que ce geste symbolique ne soit qu’une minuscule goutte d’eau dans l’océan, je vous invite, vous aussi, à nommer les femmes qui font partie de votre équipe afin de mettre des noms, des histoires et des visages derrière le mot «femme». Je suis privilégié d’être aussi bien entouré depuis aussi longtemps par autant de femmes d’exception et je suis plus que convaincu que je ne suis pas le seul.

Pour conclure, en tant que papa de trois enfants, dont deux filles, je souhaite sincèrement qu’elles voient de leur vivant cette journée se transformer en hommage d’une époque lointaine, plutôt qu’une journée nous rappelant que nous sommes encore en 2023, bien loin de l’égalité.