Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires
Dominic Gagnon

Innovation entrepreneuriale

Dominic Gagnon

Expert(e) invité(e)

Faites moins, mais mieux!

Dominic Gagnon|Mis à jour le 11 avril 2024

Faites moins, mais mieux!

Aujourd’hui, j’ai compris qu’il est crucial de prendre du recul pour se demander s’il ne serait pas mieux de faire moins de choses, mais de vraiment bien les faire! (Photo : Robert Bye pour Unsplash)

BLOGUE INVITÉ. En tant qu’entrepreneur, l’un de mes plus gros défis est toujours le « focus ». Je ne sais pas si cela est lié à mon trouble d’attention et d’hyperactivité ou simplement un trait de caractère commun à plusieurs entrepreneurs, mais j’ai beaucoup de difficulté à ne pas vouloir aller plus vite. Trop souvent, j’ai manqué d’attention, car j’avais la peur de perdre une opportunité où j’avais l’impression que si nous n’attaquions pas rapidement un nouveau marché ou ne lancions pas une foule de nouvelles fonctionnalités nous serions dépassés par la compétition.

Aujourd’hui, j’ai compris qu’il est crucial de prendre du recul pour se demander s’il ne serait pas mieux de faire moins de choses, mais de vraiment bien les faire!

Un bon exemple serait une équipe spécialisée dans la coupe d’arbres qui est tellement concentrée sur l’efficacité et la vitesse à laquelle elle peut les abattre qu’elle ne prend pas le temps de s’assurer qu’elle défriche la forêt dans la bonne direction. À court terme, la personne qui coupe le plus rapidement semble être le plus efficace, cependant, les gains de prendre un pas de recul pour grimper dans un arbre et voir si on coupe dans la bonne direction seront énormes.

Il faut être réaliste, nous avons tous une disponibilité de temps et une capacité qui n’est pas illimitée. Notre impact est donc beaucoup plus important si nous avançons dans la bonne direction : avec « focus »! Pour ma part, j’ai fini par comprendre qu’il était plus important de faire les bonnes choses que de faire un maximum de choses. Cela semble simple, mais croyez-moi, c’est beaucoup plus difficile qu’on le pense!

Prenons l’exemple d’une équipe de développement des affaires composé de deux personnes. Le mandat que vous leur donnez est de « réaliser des accords », ils se précipitent donc pour parler à un maximum de partenaires potentiels pour des accords de distribution, d’intégration de produits, de co-marketing ou de fusion et acquisitions. En tant que leader, vous pourrez mesurer si le nombre d’accords atteints est suffisant. En revanche, cela ne garantit aucunement que ces accords créent de la valeur pour l’organisation et c’est votre responsabilité, car l’équipe commerciale mesurera les transactions plutôt que leur impact, à moins que vous définissiez une direction claire. Nos yeux sont souvent rivés sur le nombre, versus sur la qualité. Compte tenu que l’objectif est mal défini, l’équipe fait un peu de tout, mais rien de très bien!

Pour ma part, j’étais épaté par un nouveau vendeur qui avait ramené 32 nouvelles occasions dans son premier mois, soi, 5 fois plus que la norme. Mais en réalité, toutes ces opportunités n’étaient pas pertinentes et nous avons perdu énormément de temps! Est-ce mieux d’avoir trois prospects qui répondent parfaitement à nos critères de sélection (marché, taille, etc.) que 30 prospects qui ne répondent pas du tout à nos critères? Poser la question, c’est y répondre!

Il est crucial lorsqu’on embauche des personnes d’être claire sur le « focus » et de s’assurer que tout le monde poursuit le même objectif. Il est assez difficile d’établir une stratégie d’entreprise annuelle articulée et étayée par des faits. Je recommande personnellement de revoir la stratégie chaque trois mois, mais aussi de la répéter continuellement à vos équipes pour vous assurer de garder le « focus ».

Trop d’entrepreneurs passent beaucoup trop de temps à participer à des conférences et des événements de réseautage plutôt que de mettre en place une direction claire. Le risque est que votre équipe continuera de produire du travail, mais pas de valeur!

La réalité est que vous feriez peut-être mieux de faire moins d’activités, mais de faire très bien les « bonnes » activités. Pour faire les bonnes activités, vous devez commencer par une évaluation claire de ce que vous essayez d’accomplir dans votre organisation. 

En tant qu’entrepreneur, vous devez avoir un but axé sur votre mission et ne pas être toujours distrait par la concurrence, les éloges ou ce que les autres en pensent. Vous devez être « focus ». Soyez toujours clair sur votre mission. Tous les employés devraient être en mesure de répondre à la question « pourquoi est-ce que je fais cela ? » Sinon, ils feront probablement les choses correctement, mais pas les bonnes choses.