Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Comment la banque regarde vos états financiers ?

Les étudiants en sciences comptables de l'UQO|31 mars 2023

Comment la banque regarde vos états financiers ?

La banque va aussi accorder une attention particulière à la liquidité (fonds de roulement) de votre entreprise et à sa solvabilité. (Photo: 123RF)

La rubrique Questions pour mon comptable est signée par des étudiants en sciences comptables de l’Université du Québec en Outaouais (UQO).

En tant que créancier, la banque doit s’assurer de mettre en place les mécanismes les plus susceptibles de garantir le recouvrement de sa créance. Parmi ces mécanismes, l’analyse de vos états financiers. Si vous êtes entrepreneur, vous devez en tenir compte pour qu’un banquier vous prête de l’argent. L’analyse de vos états financiers contribue à établir vos prévisions financières et gagner la confiance du banquier en termes de remboursement de l’emprunt.

Notons qu’avant même d’aborder le concept d’analyse des états financiers, il est important de savoir qu’il existe 3 types de prêts commerciaux : les marges de crédit, les prêts à terme commerciaux et les prêts de fonds de roulement. Dans le cas des entreprises en démarrage ou celles qui ont peu d’actifs, le dirigeant recourt à un prêt personnel souvent garanti par les biens personnels.

Étant une source d’informations incontournable, la banque examine vos états financiers afin d’en faire ressortir des projections financières sur votre capacité de remboursement. En particulier, elle examine :

1. L’état des résultats :

L’état de résultat en dit long sur la performance de votre entreprise et sur votre gestion. Pour la banque, il s’agit d’un outil important pour évaluer votre rendement financier (taux de rentabilité) et la productivité de votre entreprise (ratio d’activité) et à quel point votre gestion est efficace. De même, la banque s’en sert pour déterminer votre potentiel d’amélioration.

2. Bilan :

Le bilan est une synthèse de la situation financière de votre l’entreprise à un moment précis. Grâce au bilan, la banque peut se faire une meilleure idée de la santé financière de votre entreprise, surtout l’évolution de la liquidité et sa solvabilité.

Pour une analyse plus approfondie, la banque va s’intéresser d’abord à l’actif pour garantir son prêt. En d’autres mots, elle souhaiterait savoir si elle peut utiliser l’actif pour se rembourser en cas de défaut de paiement.

La banque va aussi accorder une attention particulière à la liquidité (fonds de roulement) de votre entreprise et à sa solvabilité. La première indique la capacité de l’entreprise à transformer les actifs financiers en liquidités, alors que la seconde indique la capacité d’une entreprise à effectuer ses paiements et à faire face à ses dettes.

Le ratio de liquidité mesure la capacité d’une entreprise à rembourser ses dettes à court terme à leur échéance sans perturber le cours normal de ses opérations. Il se calcule par la différence des actifs à court terme moins les stocks et les passifs à court terme. La banque s’assure ainsi que les actifs à court terme tels que le compte bancaire et les comptes à recevoir génèrent assez de liquidités pour payer les dettes à court terme comme les comptes fournisseurs et les charges à payer. Il est un indicateur de la flexibilité dont dispose une entreprise pour affronter les défis financiers.

Le ratio de solvabilité quant à lui mesure la proportion de l’actif total qui est financée par emprunt. Il indique ainsi à la banque le taux d’endettement de votre entreprise et le risque de solvabilité associé à sa stratégie de financement.

Il est à noter aussi que la banque s’intéressera aussi à des informations extra-comptables telles que vos antécédents de crédit, les débouchés financiers du projet pour lequel vous demandez du financement et dans certains cas votre situation financière personnelle.

 

 

 

Auteur : Ashkan SALEHZADEH, Étudiant en sciences comptables à l’Université du Québec en Outaouais

 

(Photo: courtoisie)