Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Banque TD: une image inquiétante

Jean Gagnon|Mis à jour le 13 juin 2024

Banque TD: une image inquiétante

Le titre de la Banque TD semble en voie de poursuivre sa tendance vers des niveaux toujours plus bas amorcée il y a déjà plus de deux ans. (Photo: 123RF)

La BOUSSOLE BOURSIÈRE est une rubrique qui traite d’un événement marquant et de son effet sur le marché boursier en s’appuyant sur l’analyse d’experts. Cette analyse pourra être autant fondamentale que technique.


(Illustration: Camille Charbonneau)

 

Aux prises depuis quelques trimestres avec des enquêtes par les organismes de réglementation américaines concernant des questions de blanchiment d’argent, le titre de la Banque TD semble en voie de poursuivre sa tendance vers des niveaux toujours plus bas amorcée il y a déjà plus de deux ans.

 

 

Comme le démontre le graphique des variations hebdomadaires, le cours de l’action a pénétré récemment à quelques reprises le niveau de support de 76$ (ligne ombragée rose) qui avait réussi à freiner chaque fois les reculs du titre depuis le 3e trimestre 2022.

L’image que projette le graphique est certes inquiétante et il faudra être très attentif aux prochaines séances de négociations, explique Monica Rizk, analyste technique senior pour les publications Phases & Cycles.

Une formation en triangle comme celle que l’on voit actuellement est souvent suivie par une remontée du titre pouvant amener un changement de tendance, si le niveau de support tient le coup bien sûr. Bien que cela ne semble pas être le cas présentement, l’analyste rappelle qu’il vaut mieux se donner un peu de temps pour s’assurer que l’enfoncement du niveau de support est bien réel et se poursuivra.

Mais elle reconnaît que la situation n’est pas très encourageante. Le titre se négocie sous ses moyennes mobiles de 50 jours (ligne noire) et de 200 jours (ligne grise), et celles-ci ont toutes deux des pentes descendantes. À cela, on peut ajouter que l’image négative que projette le graphique de la TD est à l’inverse de ce que montrent les graphiques des cinq autres banques dont la situation semble nettement plus positive.

Dennis Mark, analyste technique à la Financière Banque Nationale, constate également que le titre teste l’important niveau de support à 76$. Mais la faiblesse de la tendance actuelle demeure un facteur négatif, et il craint que le titre se dirige vers des niveaux plus bas, voire autour de 65$.

 

Des opinions qui diffèrent chez les analystes fondamentaux

Rappelons que la direction de la banque a déjà annoncé il y a six mois qu’elle allait encourir des frais de 500 millions de dollars après impôts pour son programme de lutte contre le blanchiment d’argent en 2024.

Gabriel Dechaine, analyste des banques lui aussi à la Financière Banque Nationale, craint que ces coûts pourraient augmenter. Il croit que la banque annoncera un montant similaire pour 2025. De plus, il croit que les coûts seront sujets à des hausses alors que les autorités canadiennes pourraient pour leur part procéder également à des examens minutieux. En conséquence, l’analyste de la Nationale décote la Banque TD à «sous-performance», ce qui se veut un geste plutôt rare quant il s’agit d’une banque canadienne, elles qui ont généralement de bonnes performances. Il réduit son cours cible de 84$ à 75$.

D’autres analystes se veulent toutefois moins sévères. Doug Young de Valeurs mobilières Desjardins maintient sa recommandation d’achat tout en abaissant légèrement son cours cible de 93$ à 91$.

Darko Mihelic de RBC Marchés des capitaux conserve quant à lui sa cote à «surperformance», et il hausse même quelque peu son cours cible sur un an, qui passe de 87$ à 89$.