Explorer terre et mer, à Fidji!

Publié le 04/05/2011 à 13:40

Explorer terre et mer, à Fidji!

Publié le 04/05/2011 à 13:40

Par Nathalie De Grandmont

Situé au cœur du Pacifique sud, l'archipel des îles Fidji compte plus de 300 îles et îlets, dont seulement une centaine sont habités. Bien que l'île principale (Viti Levu) ait des allures plus commerciales et ressemble à d'autres stations balnéaires, plusieurs autres îles ont conservé une nature abondante et grandiose, en plus d'abriter certains des meilleurs sites de plongée au monde...

Sur les traces de Cousteau: Pour s’initier ou plonger avec des pros, cap sur le Jean-Michel Cousteau Fiji Islands Resort, situé sur l’île de Vanua Levu, au nord-est de l'archipel. Conçu et encore chapeauté par le célèbre plongeur français, cet hôtel a été désigné comme le plus "vert" au monde, par le magazine Travel& Leisure. Ecologiques et luxueuses à la fois, les 25 chambres sont construites selon le modèle des "bures" traditionnelles, soit tout en bois et avec des toits de chaume. L'hôtel propose aussi une excellente cuisine (avec les produits de leur jardin biologique), plusieurs causeries sur la biologie marine et d'excellents programmes de plongée, pour tous les niveaux. Grâce à la proximité du passage de Somosomo (entre cette île et Taveuni), la région est notamment réputée pour sa profusion de coraux mous multicolores, plusieurs parois et canyons imposants, de même qu'une grande variété d'espèces de poissons, incluant de nombreux requins, dauphins et tortues. www.fijiresort.com

Explorer terre et mer: Située au nord-est de l'archipel, Taveuni est une autre île charmante, encore très sauvage, qu'on surnomme d'ailleurs «l’île  jardin». D'origine volcanique, elle est couverte de montagnes et d'anciens volcans, dont le mont Des Voeux, qui nécessite plusieurs heures de randonnée mais permet de voir plusieurs espèces d'oiseaux et de plantes rares, sans parler des points de vue... Plus facile et aussi agréable, les sentiers du parc national de Bouma conduisent vers trois chutes, propices à la baignade. A la pointe sud de l'île, les côtes sont très escarpées et les vagues s’y engouffrent en provoquant une sorte de geyser, «le Blow Hole», qui explose en formant un arc-en-ciel. Juste à côté, Paradise Taveuni est un charmant hôtel tenu par un couple d'Australiens (et un ancien chef), qui propose une foule d'excursions dans l’île, de même qu'un bon programme de plongée. L’hôtel surplombe un récif de corail, accessible à partir du quai. www.paradiseinfiji.com 

Plonger avec les requins: Egalement au palmarès des meilleurs sites de plongée au monde, l’'île de Beqa permet aux plongeurs d'apercevoir une grande concentration de requins, de plusieurs espèces différentes (requin tigre, requin taureau, etc.) Des compagnies telles qu’Aqua-Trek Beqa (bien implantée depuis 1985) y proposent des plongées, au cours desquelles les instructeurs nourrissent les requins. Adrénaline assurée! Les départs se font de Pacific Harbour, sur l'île de Viti Levu. www.aquatrek.com

Joyeux naufragés:  Vous vous souvenez du film «Cast away», avec Tom Hanks ? Ce long métrage a été tourné sur l'île de Monoriki, dans l'archipel des Mamanucas. Outre quelques hôtels plus familiaux, cet archipel compte surtout de petites îles bordées de lagons, plages et hôtels spectaculaires, idéals pour les couples. Réputé pour les lunes de miel également, l'archipel voisin, celui des Yasawas, a servi de décor au film «Le Lagon Bleu». Ces deux archipels sont desservis par de nombreux bateaux, qui effectuent la navette entre les îles, à partir de Port Denaurau (sur Viti Levu).

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.