Ski: où trouver la poudreuse au Québec

Publié le 29/11/2010 à 00:00, mis à jour le 29/11/2010 à 13:57

Ski: où trouver la poudreuse au Québec

Publié le 29/11/2010 à 00:00, mis à jour le 29/11/2010 à 13:57

Par Claudine Hébert

La saison de ski va bientôt commencer. Vous cherchez la poudreuse ? Inutile de se rendre jusqu'aux Rocheuses ou dans les Alpes pour goûter l'expérience du ski hors-piste : le ski non balisé gagne du terrain dans notre cour arrière.

Samedi matin, 8 h 30. Une dizaine de skieurs et de planchistes privilégiés prennent place dans le catski. Pendant toute la journée, cette dameuse dotée d'un abri pour passagers servira de remonte-pente pour gravir un flanc de montagne enseveli sous la neige poudreuse. Nous ne sommes ni en Alaska, ni en Colombie-Britannique, mais bien au Massif du Sud, dans Chaudière-Appalaches.

Depuis trois ans, la station de Saint-Philémon-de-Bellechasse utilise un catski pour transporter les clients qui veulent dévaler les pentes non balisées du secteur sud de la plus haute montagne skiable du Québec. Un territoire de six kilomètres carrés dont le dénivelé varie entre 20 et 45 degrés. "L'an dernier, plus de 250 personnes ont profité de notre forfait offert à guichets fermés, de janvier à avril", dit le directeur général de la station, Morgan Robitaille, qui magasine ces temps-ci pour trouver un second véhicule à chenillettes.

La formule a fait boule de neige. La station La Réserve, à Saint-Donat, dans Lanaudière, a fait elle aussi l'acquisition d'un catski. Le véhicule servira de remontée mécanique aux petits groupes d'une vingtaine de personnes qui parcourront les trois tracés hors-piste du versant sud les jours où plus de 20 centimètres de neige seront tombés au sol.

Au Massif de Charlevoix, le ski hors-piste prend également du galon. À vrai dire, il en reprend. Les nostalgiques se rappelleront qu'il y a 25 ans, aucune piste de cette station en bordure du fleuve n'était damée. Le plus haut dénivelé à l'est des Rocheuses a lancé la saison dernière des sorties guidées hors-piste dans le secteur de la Montagne à Liguori, un territoire de plus de 35 acres. Le concept diffère cependant des autres : plutôt que de faire appel à un catski pour assurer le transport des clients, la station mise sur la bonne vieille remontée traditionnelle, qu'on appelle les "peaux de phoque" : chaque client met sous ses skis de longues bandes de tissu synthétique et fait la remontée sur ses skis.

"Comme dans le bon vieux temps !" s'exclame Sylvain Labbé, président du Bureau de promotion des produits forestiers du Québec, qui a participé à une de ces sorties l'hiver dernier. Cette nouvelle activité de la station de Charlevoix a permis à ce quarantenaire de renouer avec l'expérience du ski hors-piste après une pause de plus de 10 ans.

Adepte également du télémark, une autre variante du ski, Sylvain Labbé salue l'initiative des stations qui développent le ski hors-piste. "En plus de rendre l'expérience plus accessible aux skieurs de tous âges, elles démocratisent une activité autrefois réservée exclusivement aux jeunes téméraires", constate ce vétéran de la glisse. Sylvain Labbé se réjouit de ne plus avoir à parcourir de longues distances pour savourer le plaisir d'une descente dans une bonne bordée de neige vierge.

Il est d'ailleurs convaincu que ces expériences donneront davantage le goût aux gens de connaître la vraie aventure du ski hors-piste dans les Chic-Chocs, situés en Gaspésie, LA référence québécoise en la matière. Un terrain de jeu encore plus vaste, où les descentes réservent des rencontres-surprises avec... des orignaux !

Certains voient dans cet intérêt soudain des stations pour le hors-piste une stratégie qui leur permet d'agrandir leur superficie skiable tout en économisant sur l'achat d'une nouvelle remontée mécanique. C'est un point de vue.

"En fait, le Québec suit la tendance mondiale", observe Daniel Lachance, propriétaire de la boutique de ski qui porte son nom à Mont-Tremblant. Ce détaillant vend des skis conçus pour la poudreuse et des peaux de phoque depuis plus de 20 ans déjà. Le ski a évolué de telle sorte que les gens sont maintenant prêts pour ce type d'aventure, explique-t-il. Ils ont accès à de l'équipement qui leur permet de pratiquer un sport unique. Une expérience qui les réunit, loin des infrastructures traditionnelles, au sein d'un petit groupe qui partage la même passion : la glisse.

 

Du ski hors-piste un peu partout en province

1 Hors-piste au Massif de Charlevoix

Forfait pour un groupe d'au moins trois personnes comprenant une expédition de 2 h 30 min avec moniteur dans le secteur de la montagne à Liguori, la location d'équipement de ski de haute montagne et un billet de remontée de jour à la station : 109 $ par personne. | www.lemassif.com

2 Catski à La Réserve, Saint-Donat

La station La Réserve sort son catski les jours de week-end où plus de 20 centimètres de neige sont tombés au sol. Il en coûte 10$ par descente, que l’on soit abonné ou détenteur d’un billet de jour. www.skilareserve.com

 

3 Catski au Massif du Sud

Forfait comprenant la location des skis, les services d'un guide, un lunch gastronomique, un DVD de photos souvenirs et des nachos ainsi qu’une bière en fin de journée, à partir de 225 $. | www.massifdusud.net

 4 La Vallée Taconique, à Mont-Saint-Pierre

Neuf pistes accessibles en motoneige ou en catski. Forfait de jour à partir de 175 $. | www.valleetaconique.ca

 

5 L'aventure hors-piste dans les Chic-Chocs

Forfait de trois ou quatre nuits comprenant la location de l'équipement, les services de guides et tous les repas, à partir de 849 $ par personne, en occupation double, à l'Auberge de montagne des Chic-Chocs. | www.sepaq.com

-30-


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

10 choses à savoir vendredi

Bombardier a frappé dans le mille, ce titre boursier séduit plus que Tesla, une auto neuve par jour à 700$/mois.

«Je possède 41 300 actions de Bombardier, que faire?»

BALADO. Les actionnaires sont nombreux à se demander quoi faire avec leurs actions de Bombardier. Voici une réponse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

06:49 | LesAffaires.com et AFP

«Attention au risque d'un réveil brutal des marchés, assez complaisants ces derniers jours.»